"Dark Water" récompensé au tout premier festival du film de Porquerolles

Organisé du 16 juillet au 20 août, le festival récompense un documentaire ou une fiction qui traite de la protection de l'environnement. 

Le film \"Dark Waters\" raconte l\'histoire vraie d\'un avocat (incarné par Mark Ruffalo) se battant contre le géant de la chimie DuPont, aux Etats-Unis. 
Le film "Dark Waters" raconte l'histoire vraie d'un avocat (incarné par Mark Ruffalo) se battant contre le géant de la chimie DuPont, aux Etats-Unis.  (FOCUS FEATURES LLC AND STORYTELLER DISTRIBUTION CO., LLC)

La première édition du Porquerolles film festival consacré à l'environnement et présidé par l'actrice Juliette Binoche a récompensé jeudi soir le film Dark water de Todd Haynes. Le festival, organisé en plein air du 16 juillet au 20 août à La Villa Carmignac, sur l'île de Porquerolles (Var), récompense un documentaire ou une fiction, dédiés à la protection de l'environnement.

Il a distingué pour cette première année, Dark water qui raconte l'histoire vraie d'un avocat se battant contre le géant de la chimie DuPont, au coeur d'un scandale de polluants.

Dans ce film, l'acteur Mark Ruffalo incarne l'avocat Robert Bilott, qui a mené une longue bataille judiciaire contre DuPont, au nom de quelque 70 000 personnes dont l'eau potable avait été contaminée par de l'acide perfluorooctanoïque (PFOA) en Virginie occidentale.

Le Pacte

Un prix spécial au documentaire "L'arbre providence"

Le jury présidé par Juliette Binoche, entourée notamment de l'acteur Charles Berling et du photographe Yann Arthus-Bertrand, a également remis un prix spécial à L'arbre providence du Belge Michel Hellas.

Dans ce documentaire, le journaliste est parti sur les traces de pratiques oubliées. Autrefois, certains arbres étaient plantés pour favoriser le développement de cultures. Puis les pesticides sont venus, mais ces arbres, qui restaurent en quelques années des sols devenus impropres à l'agriculture, ont réussi à refaire surface, comme le montre le film. De plus en plus replantés en Afrique de l'Ouest, ces arbres permettent aux paysans les plus pauvres de s'en sortir, grâce à l'agroforesterie.