Dans le rétro : Michel Audiard, le Tonton flingueur du cinéma français

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Dans le rétro : Michel Audiard, un monument du cinéma français
France 3
Article rédigé par
J. Boudier, Y. Moine, T. Mongellaz, D. Chevalier - France 2
France Télévisions

Le 28 juillet 1985, il y a donc 35 jans jour pour jour, s’éteignait Michel Audiard. Scénariste, réalisateur, entré dans la légende du cinéma, il est l’auteur de répliques cultes qui ont marqué des générations.

Son métier, c’était de faire parler les autres, et ils avaient pour nom Jean Gabin, Lino Ventura, ou encore Mireille Darc. En 1985, le dialoguiste nous quittait, laissant derrière lui des répliques inoubliables. Son inspiration, le scénariste la trouvait dans la rue du 14ème arrondissement de son Paris natal. Jeune, celui que Jean Gabin appelait "le petit cycliste", les arpentait à vélo et s’asseyait aux tables des cafés pour écouter les gens

Un langage très imagé

Mais la gouaille parisienne n’était pas sa seule idée. Michel Audiard connaissait ses classiques littéraires. "Audiard veut être compris par tout le monde. Donc il a une façon de parler qui est très imagée, et qui fait qu’elle est encore compréhensible aujourd’hui. C’est ça un peu le talent d’Audiard", analyse Philippe Lombard, biographe du cinéaste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.