Cet article date de plus d'un an.

Covid-19 : le réalisateur mexicain de "Roma" Alfonso Cuarón défend les droits des domestiques

Dans son film multiprimé "Roma", le réalisateur mettait en scène une domestique à Mexico dans les années 70. Son engagement pour les employés de maison de son pays se poursuit aujourd'hui alors que l'épidémie de Covid-19 les a privés de salaires.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le réalisateur mexicain Alfonso Cuarón le 25 janvier 2020 à Los Angeles durant la 72e cérémonie des récompenses de la Directors Guild of America. (KEVORK DJANSEZIAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Le réalisateur mexicain, Alfonso Cuarón, récompensé par l'Oscar du meilleur réalisateur pour son film Roma, reste fidèle à ses idées : il a apporté son soutien à une campagne en faveur des employés de maison en incitant leurs employeurs à payer leurs salaires durant l'épidémie de coronavirus qui frappe durement le pays.

Auréolé de trois Oscars et du Lion d'or à la Mostra de Venise en 2018, son film Roma produit par Netflix est inspiré en partie de son enfance. Filmé en scope en noir et blanc, il met en scène la vie d'une employée de maison amérindienne (incarnée par Yalitza Aparicio) dans une famille bourgeoise du quartier de Roma à Mexico, dans les années 1970.

"Ces travailleuses méritent le respect"

Le réalisateur a indiqué mardi appuyer l'initiative du Centre d'appui et de formation des travailleurs domestiques (CACEH), qui appelle au respect des leurs droits pendant l'urgence sanitaire. Selon l'organisation, la majorié des 2,3 millions d'employés domestiques au Mexique n'ont pas de sécurité sociale et ne peuvent prétendre à des aides pendant l'épidémie de Covid-19.

"Il est de notre responsabilité, en tant qu'employeurs, de leurs verser leurs salaires en cette période d'incertitude. L'objectif de cette campagne est de rappeler qu'il est important de prendre soin de ceux qui s'occupent de nous et le respect que méritent ces travailleuses", a déclaré le cinéaste dans un communiqué.

Des milliers de domestiques sans salaire

"Des milliers de domestiques se sont retrouvées sans emploi, sans salaire à cause de l'arrivée de l'épidémie de coronavirus dans le pays. De nombreux employeurs leur ont demandé de ne plus travailler pour protéger la santé de leur famille, mais ne leur ont pas donné de garanties" concernant leurs salaires, explique le CACEH dans un communiqué.

La campagne intitulée "Cuida a quien te cuida" (Prends soin de celle qui prend soin de toi) est soutenue par plusieurs organismes internationaux comme l'ONU Femmes.

Le Mexique, qui compte 130 millions d'habitants, a enregistré 71.105 cas déclarés de coronavirus dont 7.633 décès, selon les derniers chiffres officiels. Cela en fait le deuxième pays le plus touché en Amérique latine en nombre de décès derrière le Brésil.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.