Oscars 2013 : ce qu'il faut retenir des nominations

"Lincoln" de Steven Spielberg est le grand favori et "Amour" de Michael Haneke crée la surprise.

L\'actrice française Emmanuelle Riva, dans \"Amour\", de Michael Haneke.
L'actrice française Emmanuelle Riva, dans "Amour", de Michael Haneke. (LES FILMS DU LOSANGE)

La France aura bien une représentante aux Oscars (en anglais) cette année : la Française Emmanuelle Riva, actrice principale du film Amour de l'Autrichien Michael Haneke, avec également Jean-Louis Trintignant. En revanche, pas de nomination pour Intouchables, ni pour Marion Cotillard dans De Rouille et d'os. Francetv info vous résume ce qu'il faut retenir de cette sélection 2013.

Le favori : "Lincoln" de Spielberg

Ce n'est pas une surprise. Le film Lincoln de Steven Spielberg, qui sortira en France le 30 janvier, part favori de la compétition avec 12 nominations. Lincoln, qui retrace le combat pour l'abolition de l'esclavage du président le plus vénéré de l'histoire américaine, pourrait offrir à Steven Spielberg une nouvelle consécration, près de vingt ans après son doublé meilleur film/meilleur réalisateur pour La Liste de Schindler.

Il cavale en tête devant L'Odyssée de Pi d'Ang Lee, sélectionné dans 11 catégories. Parmi les autres films en lice figurent également Les Misérables (huit nominations), Happiness Therapy (huit nominations), Argo (sept nominations) et Zero Dark Thirty (cinq nominations).

L'outsider surprise : Amour

C'est un outsider inattendu. Amour a décroché cinq nominations pour la prestigieuse cérémonie, qui aura lieu le 24 février aux Etats-Unis. Palme d'or à Cannes en 2012, le film est une coproduction franco-autrichienne. Il sera en lice dans les catégories meilleur film, meilleur film étranger, meilleur scénario, meilleur réalisateur et meilleure actrice principale.

Emmanuelle Riva, dont c'est la première nomination aux Oscars, avait été révélée par Hiroshima mon amour, d'Alain Resnais, en 1959. Elle sera face à Jessica Chastain (Zero Dark Thirty), Jennifer Lawrence (Happiness Therapy), Naomi Watts (The Impossible) et Quvenzhané Wallis (Les Bêtes du sud sauvage), qui devient à 9 ans la plus jeune comédienne de l'histoire en lice pour l'Oscar de la meilleure actrice.

Les Français déçus : Marion Cotillard et Intouchables

L'exploit de The Artist ne se reproduira pas. Intouchables, proposé pour représenter la France, n'a finalement pas été retenu dans les cinq meilleurs films étrangers. Et Marion Cotillard, pourtant en tête des pronostics et oscarisée en 2008 pour La Môme, a été écartée de la course à l'Oscar de la meilleure actrice pour De Rouille et d'os de Jacques Audiard.

Les snobés : Leonardo DiCaprio et Skyfall

"L'Académie n'aime pas DiCaprio", constate Sophie Benamon, journaliste de Studio Cine Live sur Twitter. Ni Quentin Tarantino. Son Django Unchained est nommé dans quatre catégorie, mais ni le réalisateur, ni l'acteur principal ne sont cités. Dans toute sa carrière Leonardo DiCaprio n'a été nommé que trois fois, pour Gilbert Grape (second rôle), Aviator et Blood Diamond.

La journaliste note aussi deux grands absents des nommés dans la catégorie meilleur réalisateur :

Un choix politique ? Si le film sur la traque de Ben Laden, Zero Dark Thirty, est nommé cinq fois, sa réalisatrice, Kathryn Bigelow, n'a pas été retenue. Même punition pour Paul Thomas Anderson, snobé, bien que The Master soit présent dans trois catégories. Et le dernier épisode de James Bond, Skyfall, n'apparaît que dans des catégories secondaires, et surtout grâce à sa chanson originale, interprétée par la chanteuse britannique Adele.