Cet article date de plus de six ans.

Cinéma : "Willy 1er", découvrir la vie à 50 ans

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Cinéma : "Willy 1er", découvrir la vie à 50 ans
Article rédigé par
France Télévisions

Dans "Willy 1er", Daniel Vannet est un peu acteur de sa propre vie. Celle d'un homme simple, la cinquantaine, qui veut faire sa vie malgré les difficultés et les humiliations.

Une salle debout pour soutenir l'enfant du pays, à Aulnoye-Aymeries (Nord), ce 29 septembre. Un premier film, un premier grand rôle pour Daniel Vannet. À 56 ans, il crève l'écran. "Ça m'a fait plaisir. J'étais content parce que ça m'a amené un petit peu les larmes aux yeux", confie l'acteur, ému. L'émotion est présente aussi sur le grand écran avec cette histoire drôle et tendre à la fois. Celle d'un homme fruste qui à la mort de son jumeau veut quitter ses parents pour trouver un emploi et être autonome.

Une vie de galère

Une fiction même si l'histoire de Willy 1er, c'est un peu aussi celle de Daniel Vannet. "C'est un garçon qui a souffert. On le ressentait dans le film. J'avais la larme à l'oeil", dit un homme.

C'est en regardant un reportage sur l'illettrisme, il y a trois ans, que les quatre jeunes réalisateurs ont découvert Daniel Vannet. Il y racontait sa vie de galère et comment ses patrons avaient pu l'escroquer parce qu'il ne savait pas lire ses bulletins de paie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.