Cinéma : après une année 2020 noire, un scénario incertain pour 2021

2020 a été une année noire pour le secteur : moins 70% de fréquentation dans les salles. Avec la peur d’une troisième vague, difficile désormais de dater la sortie d’un film.

France 2

Le calendrier des sorties de films au cinéma a été totalement bouleversé en 2020, créant beaucoup de pertes pour le secteur. Le film de Maïwenn, ADN, devait sortir le 28 octobre, puis le 15 décembre. Résultat, son distributeur a perdu 600 000 euros dans deux campagnes de communication inutiles. "Je pense que ça va être difficile de redater des films au mois de février ou de mars parce qu’une fois de plus, on ne sait pas si on va tomber sur une troisième vague", déplore Jean Labadie, directeur du Pacte, une société de distribution.

A quand le prochain OSS 117 ?

2020 a été une année noire pour le cinéma, avec 70% de fréquentation en moins dans les salles et plus d’un milliard d’euros de pertes. Quelques respirations ont tout de même été données grâce à certains films qui ont bien marché, comme le film Adieu les cons, qui a fait 600 000 entrées en une semaine juste avant le deuxième confinement. "Les gens ont besoin d’être ensemble, et s'il y a bien un endroit où l’on peut partager des émotions, c’est au cinéma", assure Sidonie Dumas, directrice générale de Gaumont. Il faudra beaucoup une bonne dose de stars et d’humour, avec notamment l’arrivée très attendue du prochain OSS 117, pour venir au secours d’un secteur très fragilisé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un cinéma à Paris, fermé en raison du confinement, le 25 novembre 2020.
Un cinéma à Paris, fermé en raison du confinement, le 25 novembre 2020. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)