Cinéma : "Un beau voyou", un polar loufoque qui caricature l'art contemporain

 "Un beau voyou" est le premier long métrage d'un réalisateur français prometteur, Lucas Bernard. Une comédie décalée.

France 3

L'art contemporain, le commissaire Marc Beffrois n'y connait rien. Mais au seuil de la retraite, il va devoir retrouver un cambrioleur spécialisé dans les œuvres d'art. "J'ai beaucoup aimé jouer un personnage de flic comme cela, qui est à la fois concerné par son truc et à la fois pas concerné. J'aime bien ce côté un peu romanesque du personnage, qui est presque idiot. C'est génial de jouer un peu les imbéciles", explique le comédien Charles Berling, qui incarne le commissaire à l'écran. Sur le chemin de l'enquête, il va croiser un jeune homme énigmatique, insaisissable et menteur. Un beau voyou audacieux à l'image de ce premier film.

Caricature de l'art contemporain

Le film Un beau voyou, réalisé par Lucas Bernard, contient un vent de liberté teinté d'humour, d'amour et de courses-poursuites. Ce film loufoque revisite le polar version comédie. "J'ai fait le choix de me débarrasser de tous les éléments habituels du polar à savoir les valises de billets, les pistolets automatiques, les femmes à demi nues, encore que cela je l'ai un peu gardé", explique le réalisateur. Ce premier long métrage est une caricature réjouissante du monde de l'art contemporain.

Le JT
Les autres sujets du JT
\"Un beau Voyou\" est le premier long métrage d\'un réalisateur français prometteur, Lucas Bernard. C\'est une comédie décalée.
"Un beau Voyou" est le premier long métrage d'un réalisateur français prometteur, Lucas Bernard. C'est une comédie décalée. (France 3)