Cinéma : Rémy Julienne, l’as de la cascade, est décédé

Le cascadeur Rémy Julienne est mort, jeudi 21 janvier, à l’âge de 90 ans. Son nom figure au générique de plus de 1 400 films.

franceinfo

Ancien champion de motocross, c’est au cinéma que Rémy Julienne s’est fait un nom. Le plus célèbre des cascadeurs français nous a quitté, jeudi 21 janvier, des suites du Covid-19 à l’âge de 90 ans. Avec à son actif 50 ans de carrière et plus de 1 400 films, Rémy Julienne a fait rêver les spectateurs du monde entier. Révélé dans le film Fantomas, en 1964, il s’illustre ensuite dans de nombreux monuments du cinéma : La Grande Vadrouille, Rabbi Jacob, Le Pacha ou encore Le Cerveau. 

“Le Einstein des cascades”

“Rémy Julienne, c'était le Einstein des cascades”, réglant moteur et trajectoire avec une précision mathématique, disait de lui Claude Lelouch. Son ami Jean-Paul Belmondo a fait avec lui les 400 coups, dans 15 films. Il y a trois ans, Rémy Julienne a donné toutes ses archives à la cinémathèque de Toulouse (Haute-Garonne), histoire que cette vie de chutes ne disparaisse pas avec lui.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le cascadeur Rémy Julienne, le 24 mai 2017, à la 70ème édition du Festival de Cannes.
Le cascadeur Rémy Julienne, le 24 mai 2017, à la 70ème édition du Festival de Cannes. (LOIC VENANCE / AFP)