Cinéma : le nombre de films inédits sortis en salles a augmenté de 16% en dix ans

Au total, 684 films inédits sont sortis en salles en France en 2018, soit quasiment cent de plus qu'en 2009, selon des chiffres communiqués jeudi par le Centre national du cinéma.

À Mulhouse, les cinémas Le Palace (devenus cinéma UGC), le 19 avril 2019
À Mulhouse, les cinémas Le Palace (devenus cinéma UGC), le 19 avril 2019 (VINCENT VOEGTLIN / PHOTOPQR / L'ALSACE / MAXPPP)

Cela équivaut à une hausse de 16% du nombre de films sortis en salles, même s'il a diminué ces dernières années, selon des chiffres présentés par le Centre national du cinéma (CNC) au Congrès des exploitants de cinéma à Deauville.

Quelque 684 films inédits sont sortis en salles en France durant l'année 2018, soit quasiment cent de plus qu'en 2009, où ils étaient 588. Une décrue a cependant eu lieu ces dernières années. Après un pic à 716 films en 2016, leur nombre est redescendu à 693 en 2017, avant les 684 films de l'an dernier, soit une baisse de 32 films sur trois ans.

Hausse plus forte au Royaume-Uni, aux USA, en Espagne

Le nombre de films en salles en France a par ailleurs moins augmenté sur la décennie qu'au Royaume-Uni (+284 films), aux États-Unis (+201) ou en Espagne (+183), trois pays où le nombre de sorties est supérieur à 700 films en 2018, relève le CNC.

Par nationalité, les films qui ont le plus augmenté en France en salles sur la décennie sont les films français non agréés (petits films dits "sauvages", ne demandant pas de soutien au CNC, +47 films), devant les films français agréés (+39) et les autres films européens (+24), tandis que le nombre de films américains a reculé (-34).

Par genre, le nombre de drames et de documentaires a bondi en dix ans, respectivement de 76 et 55 films, tandis que celui de comédies dramatiques et de comédies a reculé (-49 et -42).

Les films faisant moins de 50.000 entrées réalisent la plus forte progression

Les films réalisant moins de 50.000 entrées sont ceux qui augmentent le plus, ceux réalisant moins de 20.000 entrées représentant même 43% de la hausse du nombre de films, tandis que les films à plus de 1 million d'entrées ont reculé.

Par période de l'année, l'augmentation du nombre de films inédits sur dix ans s'observe sur certains mois et pas sur d'autres : ils sont en hausse nette en janvier, mars, mai, octobre et novembre, mais quasiment stables de juin à septembre, période traditionnellement creuse en raison des vacances d'été, tandis que les sorties ont tendance à se concentrer sur les autres vacances scolaires.

Enfin le nombre de séances de cinéma a augmenté quant à lui de 25% en dix ans (avec 1,7 million de séances supplémentaires), alors que dans le même temps 504 écrans de cinéma supplémentaires ont fait leur apparition en France.