Cinéma : l'histoire recommence avec "L'Empereur"

Douze ans après le succès mondial de "La Marche de l'Empereur", Luc Jacquet revient avec "L'Empereur" qui sort en salles ce 15 février. Le réalisateur est retourné filmer les manchots dans l'Antarctique.

\"La Marche de l\'Empereur\", documentaire réalisé en 2005 par Luc Jacquet.
"La Marche de l'Empereur", documentaire réalisé en 2005 par Luc Jacquet. (JEROME MAISON / KOBAL)

La Marche de l'Empereur avait conquis le public et les critiques en 2005, remportant l'année suivante, l'oscar du meilleur documentaire. Douze ans après, Luc Jacquet revient avec L'Empereur, qui sort au cinéma ce mercredi 15 février, avec toujours la même star à l'affiche : le manchot.

La dernière marche de l'Empereur

Comme le cycle de reproduction de ce volatile à la stature humaine, l'histoire se reproduit et pourtant ce n'est pas tout à fait la même. Dans cette suite cinématographique, Luc Jacquet suit un empereur mâle, en fin de vie, qui pour la dernière fois va, au même titre que la mère, couver l'œuf et le protéger des conditions extrêmes du pôle Sud. Cette fois, il est question d'apprentissage, de transmission avec cette question : comment le petit va apprendre à survivre? "J'avais envie de me lancer ce défi personnel, de raconter un destin, de suivre un individu, comme si je travaillais avec un acteur, au fond" confie Luc Jacquet à franceinfo.

Une déclaration d'amour à la nature

Dans ce documentaire, on redécouvre la part de mystère qui entoure l'espèce des manchots. Né loin de l'océan pour se développer, dans un endroit plus clément, l'Empereur va trouver d'instinct le chemin de la mer et son premier plongeon dans l'eau est sublime. On découvre ainsi des images sous-marines magnifiques, portée par la voix de Lambert Wilson, l'acteur français qui assure les commentaires. "J'avais envie d'explorer la partie sous-marine de cette espèce, qu'on avait malheureusement pas pu aborder la dernière fois" explique Luc Jacquet. Douze ans après le premier film, cette suite affirme, sans discours militant, l'impérieuse nécessité de préserver cette espèce et son milieu naturel.

"J'avais envie de me lancer ce défi personnel, de suivre un individu comme si je travaillais avec un acteur" Luc Jacquet, réalisateur de L'Empereur
--'--
--'--

►►► À l’occasion de la sortie de l'Empereur, franceinfo vous offre 100 places de cinéma. Toutes les modalités sont ci-dessous.