Cinéma : disparition de Rémy Julienne, roi de la cascade

Rémy Julienne, casse-cou du cinéma français est mort, jeudi 21 janvier. Le Covid-19 l’a emporté à l’âge de 90 ans.

France 2

Les plus belles cascades de Jean-Paul Belmondo, c’est lui. Les spectaculaires course-poursuites de James Bond, c’est encore lui. En plus de cinquante ans de carrière, Rémy Julienne a réalisé plus de 1 400 scènes qui ont marqué le cinéma international. En 2018, il confiait des archives personnelles à la cinémathèque de Toulouse (Haute-Garonne). "Cela me permet de faire voir l’envers du décor. Les gens qui ont œuvré sont des gens formidables dont on n'entend jamais parler", assurait-il alors.

400 films au total

Avec plus de 400 films à son actif, Rémy Julienne a côtoyé les plus grands réalisateurs et acteurs. Il réalise aussi les effets spéciaux dans six films de la saga James Bond. "Le plus beau souvenir, c’était par exemple lorsque j’ai été honoré d’un prix aux États-Unis pour l’un des James Bond auquel j’ai participé", précisait Rémy Julienne. Celui qui était surnommé le casse-cou du cinéma français est mort de la Covid-19 jeudi 21 janvier à l’âge de 90 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Rémy Julienne, lors d\'une cascade pour un film.
Rémy Julienne, lors d'une cascade pour un film. (France 2)