Cet article date de plus de dix ans.

Au ciné cette semaine : la petite cuisine du pouvoir et de Marjane Satrapi

Parce qu'il n'y a pas que le Tintin de Spielberg qui sort ce mercredi, FTVi vous présente sa sélection des films à l'affiche cette semaine.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Scène de L'Exercice de l'Etat, de Pierre Schoeller, sorti sur les écrans français le 26 octobre 2011. (DIAPHANA DISTRIBUTION )

Cela ne vous a sûrement pas échappé, Les Aventures de Tintin : le secret de la Licorne, adaptation tant attendue de l'œuvre de Hergé réalisée par Steven Spielberg sort mercredi 26 octobre sur les écrans.

Mais si ça ne vous dit trop rien (en tout cas, pas tout de suite), voici notre sélection de la semaine.

Si vous avez envie de beaux gosses avec de l'ambition

Les marches du pouvoir, de George Clooney, avec George Clooney et Ryan Gosling. Vous l’avez vu en coach pour quadragénaire en mal d’amour (Crazy Stupid Love) puis en chauffeur de taxi mutique et cascadeur pour braqueurs de banques (Drive). Pour le troisième film dont il est à l’affiche ces dernières semaines, Ryan Gosling campe le conseiller d’un gouverneur (George Clooney), candidat à la présidence des Etats-Unis. Bizarrement, le jeune idéaliste y perd ses illusions en cours de route.

Si vous avez envie de rester dans une ambiance "arcanes du pouvoir"

L’exercice de l’Etat, de Pierre Schoeller, avec Olivier Gourmet, Michel Blanc, Zabou Breitman. Contrairement à George Clooney ou avant lui Xavier Durringer, Pierre Schoeller ne s’intéresse pas ici à la «conquête» du pouvoir mais à son exercice. Olivier Gourmer incarne un ministre des Transports contraint de privatiser toutes les gares SNCF du pays. Une épreuve politique symbolisée dans le film par l’image d’une femme nue qui se jette dans la gueule d’un crocodile.

Si vous avez envie de vous resservir du Marjane Satrapi animé

Poulet aux prunes, de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud, avec Mathieu Amalric, Maria de Medeiros, Jamel Debouzze. Après le très réussi Persepolis, la dessinatrice franco-iranienne s’attaque à l’adaptation d’une autre de ses bandes dessinées, cette fois-ci avec des personnages incarnés. Poulet aux prunes raconte l’histoire d’un violoniste qui a perdu son instrument et donc le goût de vivre, en 1958 à Téhéran. En attendant la mort dans son lit, il revoit sa vie défiler et découvre l’avenir de ses enfants. Le film est moins triste qu’il n’en a l’air, mais ne fait pas l’unanimité

Si vous avez envie d’un Desperate Housewives sur fond de problèmes raciaux

La Couleur des sentiments, de Tate Taylor, avec Emma Stone, Jessica Chastain, Viola Davis. Dans la petite ville tranquille de Jackson (Mississippi, Etats-Unis), durant les années 60, une jeune journaliste jette un pavé dans la mare en publiant un livre sur la condition des femmes de ménage noires, victimes du racisme de leurs patronnes. Ces dernières, femmes au foyer (et parfois desespérées) leur délèguent pourtant l’éducation de leurs enfants. Ce film est l’adaptation du best-seller The Help de Kathryn Stockett, publié en 2009. La voici, ainsi que les actrices du film, interviewées par France 2, mardi 25 octobre.

Si vous avez envie d’un polar français avec Cantona en braqueur repenti

De Force, de Frank Henry, avec Isabelle Adjani, Eric Cantona. Il est Manuel Makarov, figure très connue du grand banditisme, purgeant une peine de douze ans de prison. Elle est Clara Damico, commissaire de police chargée de neutraliser les All Blacks, un gang de braqueurs. Lui, c’est Eric Cantona. Elle, c’est Isabelle Adjani. Leurs destins vont se croiser et on ne vous en dit pas plus. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.