Projections, ateliers et brocante : Argenteuil célèbre le 7e art avec le festival Les Cinglés du cinéma

C’est la plus importante foire d’Europe dédiée au cinéma. Des milliers de collectionneurs internationaux s‘y pressent chaque année. A cette occasion, les cinémas de la ville projettent des films mythiques à voir ou revoir.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le festival "Les cinglés du cinéma" attire des collectionneurs de toute l'Europe et d'Outre-manche  (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)

Après deux années perturbées par la crise sanitaire, le festival Les Cinglés du cinéma est de retour à Argenteuil, dans le Val-d'Oise. Une 32e édition marquée par la présence du comédien Jean-Claude Dreyfus.  

Festival Les cinglés du cinéma

Foire aux chineurs 

Créer une brocante dédiée au cinéma. Il fallait y penser. En 1988, la ville d’Argenteuil est la première en France à accueillir une manifestation de ce type, d’abord sous le nom de Foire du cinématographe. Aujourd’hui, c’est le rendez-vous incontournable des passionnés du 7e art qui viennent aux Cinglés du cinéma pour vendre, acheter ou exposer du matériel d’époque, des affiches ou encore des films introuvables. Cette année, la manifestation rassemble, pendant deux jours, une soixantaine d’exposants. Les vieux projecteurs sont présentés avec passion par les collectionneurs pour le plus grand bonheur du public. "La jeunesse actuelle a tendance à oublier le cinéma plus ancien. C’est bien de leur montrer", témoigne Jean-Christophe de Block, collectionneur de films. Des ateliers autour du bruitage ou encore de la lanterne magique initient aussi le public aux débuts du cinéma et à ses techniques.  

Jean-Claude Dreyfus, invité d'honneur 

Jean-Claude Dreyfus (TIBOUL / MAXPPP)

Comme chaque année une figure emblématique du cinéma parraine le festival. Pour cette 32e édition, c’est Jean-Claude Dreyfus l’invité d’honneur. Le comédien sera présent ce samedi 7 mai en fin d’après-midi. Il rencontrera également le public à l’issue de la projection inédite d’un documentaire qui lui est consacré : L’extravagante petite vie de Jean-Claude Dreyfus d'Adrien Juncker, Lucas Stoll et Yannick Bruni. Jusqu’au 10 mai, les cinémas de la ville projettent de grands classiques comme Le Parrain de Francis Ford Coppola ou Jour de fête de Jacques Tati.    

Foire, jusqu’au 7 mai, 4 rue Grégoire Collas, Argenteuil, entrée libre - Programmation dans les cinémas, jusqu’au mardi 10 mai, de 3,5 € à 7 € par séance

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.