Cet article date de plus de trois ans.

DOCUMENT "ENVOYE SPECIAL". "Il était là, comme un ours" : Asia Argento raconte un rendez-vous avec Harvey Weinstein

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Envoyé spécial. Asia Argento témoigne
Article rédigé par
France Télévisions

Pour la première fois en France depuis le début de l'affaire Weinstein, l'actrice Asia Argento livre son témoignage dans "Envoyé spécial", jeudi 26 octobre. Franceinfo en a compilé deux extraits.

Le 10 octobre, alors qu'avait éclaté le scandale Harvey Weinstein, ce producteur hollywoodien aujourd'hui accusé de harcèlement sexuel par des dizaines d'actrices et mannequins, Asia Argento a fait des révélations à son tour, affirmant qu'il l'avait violée. L'actrice italienne a réservé à "Envoyé spécial" son premier témoignage en France. Franceinfo a compilé deux extraits de cette interview, diffusée dans l'émission du jeudi 26 octobre.

Une scène "absurde"

En 1997, Harvey Weinstein aurait insisté pour la voir dans une chambre d'un hôtel de la côte d'Azur. Asia Argento se serait retrouvée seule avec lui."Il est allé dans la salle de bains, et il est sorti en peignoir, avec une lotion à la main", raconte-t-elle. A l'époque, rappelle-t-elle au journaliste Yvan Martinet, on ne savait pas que c'était justement le mode opératoire du producteur-prédateur sexuel. Elle ne se doute donc pas de ce qui va suivre. "Pour moi, confie-t-elle, c'était juste la scène la plus absurde que j'aie jamais vue." Asia Argento ne réalise pas tout de suite qu'elle va être violée. "Je n'avais jamais imaginé que quelqu'un pouvait me faire ça", dit-elle, choquée.

"J'avais peur pour mon film"

"Il était la quintessence du pouvoir, le pouvoir physique. Il est gros, effrayant, horrible. Et il a cette voix autoritaire. Et il était l'un des hommes les plus puissants au monde. Les gens me disent que je ne l'ai pas dénoncé parce que j'avais peur pour mon film. Oui, j'avais peur pour le film que j'avais fait." A l'époque, explique-t-elle, ce film était tout pour elle, et son père, le réalisateur Dario Argento, lui avait prédit un oscar grâce à lui.

En plateau, l'actrice interpellera Marlène Schiappa. La secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes a annoncé pour 2018 un projet de loi pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles.

Un témoignage recueilli par Yvan Martinet et diffusé dans "Envoyé spécial" le 26 octobre 2017.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Harvey Weinstein

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.