A Marseille, la 28e édition du festival de cinéma en plein air se tient jusqu'au 22 septembre

Tout l'été et jusqu'à la mi-septembre, des séances gratuites de cinéma en plein-air sont proposées dans tous les quartiers de Marseille. L'occasion de redécouvrir des films mais aussi de profiter d'avant-première comme avec "Rapsodie" de Kamel Saleh.
Article rédigé par Léna Thobie-Gorce
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le film "Rapsodie" de Kamel Saleh a été projeté en avant-première le 21 juillet 2023 au Mucem de Marseille. (FRANCE 3 PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR)

Du 28 juin au 22 septembre 2023, Ciné Plein-Air Marseille fête sa 28e saison, avec des séances de cinéma gratuites et ouvertes à tous. Au total, 30 séances auront lieu dans 25 lieux différents, de la Citadelle de Marseille à la place du Refuge, dans le quartier du Panier, également lieu originel de la manifestation.

Ciné plein air Marseille
Ciné plein air Marseille Ciné plein air Marseille (France 3 Provence-Alpes : N. Chaix-Bryan / C. Mathieu / F. Ventura)

Chaque année, le festival propose une programmation éclectique et plurielle. Des projections pour tous les publics, allant des grands films de l’histoire du cinéma, comme Billy Eliott en passant par des succès plus récents avec Hors normes, ou encore des films jeune public avec Kiki la petite sorcière.

"Il y a des habitués qui nous suivent depuis plusieurs années, des familles avec leurs enfants, des groupes de jeunes, même des personnes qui viennent en solitaire, donc c'est vraiment très varié", se réjouit Zélie Cougourdan, chargée de production pour l'événement.

Ce vendredi, c'est sur le toit de Mucem qu'a eu lieu la projection en avant-première du film Rapsodie du réalisateur Kamel Saleh. Dans cette comédie musicale urbaine, on suit le destin d'un héros tentant de s'en sortir dans une Marseille gangrénée par la pauvreté et la violence à la fin des années 1980. A travers son personnage, le film met aussi à l'honneur l'âge d'or du hip-hop français à cette période. 

"C'est le récit d'un personnage qui a une trajectoire un peu particulière, qui est entre le milieu interlope et un peu la réussite sociale et c'est la musique qui va être son exutoire. En toile de fond, on parle aussi du fléau de l'héroïne dans la fin des années 1980", explique Kamel Saleh, réalisateur du film. 

Cette séance constituait une projection test car son auteur considère qu'il ne s'agira pas de la version définitive. Il faudra donc attendre encore un peu avant de, peut-être, pouvoir le voir dans les salles obscures.

Séances de cinéma en plein air à Marseille. Du 28 juin au 22 septembre. Gratuit. Plus d'informations sur le site de Ciné Plein-Air Marseille.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.