Zlatan, Philippe Katerine, McFly et Carlito, Angèle : le casting trois étoiles du prochain "Astérix"

On en sait un peu plus sur le casting du film "Astérix et Obélix, l'empire du milieu" que tourne Guillaume Canet. Des surprises, en attendant une sortie en salles sans cesse reportée.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Gilles Lellouche sera Obélix et Guillaume Canet Astérix dans cette nouvelle adaptation de la BD. Ici à Angoulême le 25 août 2018 (FRANCK CASTEL / MAXPPP)

Dans la peau d'Astérix on savait déjà que Guillaume Canet se donnerait le personnage principal et qu'il avait choisi Gilles Lellouche pour succéder à Gérard Depardieu en Obélix, et Marion Cotillard à Monica Bellucci en Cléopâtre.

Mais ce film, qui sera basé sur une histoire originale et non sur un album des aventures du petit Gaulois, compte nombre de nouveaux venus et non des moindres : la chanteuse belge Angèle en Falbala, Jérôme Commandeur dans le rôle du chef Abraracourcix, Pierre Richard sera le druide Panoramix, Philippe Katerine le barde Assurancetourix et Vincent Cassel prêtera ses traits à Jules César. Voilà pour les personnages récurrents autour d'Astérix et Obélix.

Zlatan en Antivirus

Pourtant peu habitué aux seconds rôles, le footballeur Zlatan Ibrahimovic sera Antivirus. Manu Payet, Ramzy Bédia, Audrey Lamy, Thomas VDB font également partie de la distribution. Outre Angèle et Philippe Katerine, le rappeur Orelsan fera ses gammes en Titanix, et on verra aussi Bigflo et Oli, Mathieu Chedid, ainsi que les youtubeurs McFly et Carlito.

Le film, qui devait se tourner en partie en Chine avec des capitaux chinois, se passera finalement de cette collaboration, notament pour des raisons politiques. Le tournage va commencer, la date de sortie reste inconnue pour cette 5e adaptation au cinéma du classique de la BD française. Record à battre : les 14 millions d'entrées de Mission Cléopatre d'Alain Chabat en 2002. Par Toutatis ! 

La distribution intégrale :

Le casting du prochain Astérix (Editions Albert René/Pathé)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.