BD : "Préférence système" d'Ugo Bienvenu, un roman graphique d'anticipation qui fait froid dans le dos

Un album de science-fiction qui imagine un monde où les hommes décident de faire de la place dans la mémoire humaine, signé par Ugo Bienvenu, un auteur aux multiples casquettes. 

Couverture de \"Préférence Système\", Ugo Bienvenu
Couverture de "Préférence Système", Ugo Bienvenu (Ugo Bienvenu / Denoël Graphic)

Ugo Bienvenu publie en ce début d'octobre Préférence système (Denoël Graphic), un troisième roman graphique dans lequel il imagine un monde où le data de l'humanité prend trop de place…

L'histoire : 2055, Yves Mathon est archiviste au "Bureau des Essentiels". La mémoire de l'humanité est devenue trop volumineuse. Il faut faire de la place. "Il faudrait mille vies pour visionner ne serait-ce qu'un fragment de ce qu'on stocke ici...", remarque un collègue d'Yves. Ils sont chargés de détruire toutes les données que les "Prophètes" jugent inutiles. 

\"Préférences Sytème\", page 13
"Préférences Sytème", page 13 (Ugo Bienvenu Denoël Graphic)

"Ça fout le tournis… À l'époque, on se définissait par ce que l'on connaissait. Aujourd'hui, c'est ce qu'on ne sait pas qui nous définit", devisent les deux hommes, perchés sur une nacelle qui navigue le long d'un serveur haut comme un gratte-ciel. "Tout est devenu trop compliqué. Nous ne savons même plus de quoi les choses sont faites…"

Qui pour "sauver la beauté du monde" ?

Pas de quartier, il faut faire le ménage dans le patrimoine culturel de l'humanité. Si Les misérables de Victor Hugo sont épargnés, le film 2001 l'odyssée de l'espace, de Stanley Kubrick, qui, rappelle l'agent Yves Mathon, "interroge notre passé, et continue de questionner notre futur", est jugé superflu, et n'échappe pas à la destruction. Ce qui se profile, c'est l'effacement de la "beauté du monde".

\"Préférence Système\", page 109
"Préférence Système", page 109 (Ugo Bienvenu / Denoël Graphic)

Yves ne peut se résoudre à voir le patrimoine culturel de l'humanité disparaître et se lance dans une entreprise de sauvetage dangereuse pour lui, pour sa femme et pour son robot Mikki, qui stocke les données sauvées, et qui porte l'enfant qu'Yves attend avec sa femme, la gestation pour autrui étant désormais confiée aux machines…

\"Préféfence Système\", page 40
"Préféfence Système", page 40 (Ugo Bienvenu / Denoël Graphic)
Qui sauvera "la beauté du monde" quand les hommes auront perdu la tête au point de détruire eux-mêmes leur mémoire ? Ugo Bienvenu imagine une piste et la développe dans un scénario qui nous interroge sur un monde saturé de données, déconnecté de la nature, et imposant une hiérarchie de la mémoire fondée sur une logique utilitaire, technologique, chiffrée. Un scénario hyper efficace, servi par un graphisme pop, des personnages stylisés mis en scène dans des décors léchés, que ce soient la ville, les intérieurs, ou la nature retrouvée.

Qui est Ugo Bienvenu ?

\"Auto-Portrait\", 
"Auto-Portrait",  (Ugo Bienvenu)

Ugo Bienvenu aime décliner le dessin dans diverses disciplines qu'il expérimente de front. Formé à l'animation à l'école des Gobelins, il réalise en 2010, Je t'aime, son premier court-métrage. Passé par le Californian Institute of Arts de Los Angeles, il poursuit son travail de recherche sur l'animation expérimentale en étudiant à l'ESAD, tout en mettant ses talents au service de la société Miyu Production. Il réalise ainsi d'autres court métrages et des clips (Une île, Maman, Voyage chromatique). Il quitte ensuite Miyu production et fonde Remembers Production, sa propre société de production. 

En 2016, il signe son premier roman graphique, Sukkwan Island, adapté du roman de David Vann, puis Paiement accepté (Denoël Graphic, 2017), un premier album personnel. "La bande dessinée comble mon besoin de raconter des histoires plus denses, d'être plus libre dans mes choix", souligne Ugo Bienvenu, qui exerce aussi ses talents à travers l'illustration. "L'illustration me permet de fixer, de condenser rapidement en un dessin une idée, d'aller plus loin dans le détail, puisque le dessin n'est pas pris dans un ensemble, dans un récit. Les trois disciplines s'alimentent vraiment, je ne désirerais en arrêter aucune."

Le dessinateur ajoute une casquette en lançant une toute nouvelle maison d'édition baptisée "Réalistes", qui publiera des bandes dessinées en format manga. Une maison avec l'ambition de produire entre trois et cinq livres par an, "pas des livres prétentieux, pas des beaux livres, pas de chichis, pas d'intelligence, pas des produits en somme".  

Couverture de \"Préférence Système\", Ugo Bienvenu
Couverture de "Préférence Système", Ugo Bienvenu (Ugo Bienvenu / Denoël Graphic)

Préférence système, Ugo Bienvenu (Denoël Graphic – 168 pages - 23 euros)