L'auteur et dessinateur de BD Nicolas Debon raconte l'exploit du marathonien El Ouafi aux JO de 1928

La bande dessinée "Marathon" vient de sortir chez Dargaud. Son auteur et dessinateur raconte l'histoire vraie du petit coureur algérien grâce à qui la France a remporté la médaille d'or. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Nicolas Debon, l'auteur de la BD "Marathon", chez lui dans son atelier de Saint-Dié dans les Vosges (France 3 Grand Est)

Le 5 août 1928, aux Jeux Olympiques d'été à Amsterdam, El Ouafi Boughéra, né en 1898 en Algérie, à l'époque de la colonisation française, vit un instant de gloire en remportant la médaille d'or au marathon pour la France, avant de retomber dans l'anonymat.

L'auteur et dessinateur de BD Nicolas Debon raconte cette incroyable course dans le roman graphique Marathon publié chez Dargaud

Histoire vraie d'une course folle

Au fil d'un long plan-séquence, Nicolas Debon nous plonge au coeur de cette course mythique. L'histoire est vraie et l'auteur nous fait courir case après case, 42,195 km aux côtés de l'athlète. Le vent, la fatigue, les crampes, la foule venue acclamer les meilleurs sportifs du monde au départ de l'épreuve reine des Jeux olympiques. Et, loin derrière, un petit Algérien un peu frêle, mécano chez Renault à Billancourt, qui porte le maillot français.

Une course folle dans laquelle El Ouafi Boughéra (1898-1959) va créer la surprise avant de devenir un des symboles de ces sportifs oubliés de l'histoire. "Depuis longtemps, je rêvais de mettre en image le récit, simple en apparence, d’une épreuve de course à pied…
Le scénario de cet album tient en sept mots : l’histoire du marathon olympique de 1928", résume Nicolas Debon sur son blog.

Photo de El Ouafi Boughéra lors du marathon des JO d'Amsterdam en 1928 (DR)

Le sport en images

Nicolas Debon dessine depuis toujours. Pour lui c'est une façon de comprendre le monde. Ce n'est pas la première BD sur le sport publiée par le dessinateur et auteur qui vit dans les Vosges. Avant Marathon, il a sorti Le Tour des géants, une plongée dans la célèbre course cycliste française en 1910, puis L'invention du vide qui raconte l'histoire de l'alpinisme à la fin du XIXe siècle.

"J'essaie de beaucoup me documenter, avec des photographies ou des films. Pour 'Marathon' j'ai retrouvé un petit film officiel avec des images en noir et blanc, un peu floues et tremblotantes mais  il y a beaucoup de choses à en tirer, notamment les personnages, la façon dont ils étaient habillés, le public, les conditions météo", rapporte le dessinateur. 

"Marathon" chez Dargaud - Scénario, dessins, couleurs Nicolas Debon - 120 pages - 19,99 €

Couverture du roman graphique "Marathon" de Nicolas Debon (DARGAUD)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers BD

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.