Cet article date de plus d'un an.

Festival d'Angoulême : Emilie Lecocq reçoit l'Hippocampe d'or, prix destiné aux auteurs en situation de handicap

Son ouvrage intitulé "Notre présent pour notre futur" traite de l'environnement. Ses dessins appliqués et colorés ont tapé dans l'œil du jury du concours Hippocampe. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Emile Lecocq, lauréate du concours Hippocampe avec "Notre présent pour notre futur" (T. Bouilly / France 3 Bretagne)

Chaque année depuis plus de 20 ans, le concours Hippocampe récompense les oeuvres de jeunes et adultes en situation de handicap. L'édition 2020 a décerné un Hippocampe d'or à Emilie Lecocq pour son album Notre présent pour notre futur. Originaire de Bretagne, la jeune femme de 28 ans travaille à l'Esat de la Seiche à Rennes. 

Rencontre avec Emilie Lecocq, lauréate du concours Hippocampe

Un plaidoyer pour la planète

Cette année le thème imposé du concours était basé sur une notion positive. Il faut y croire... raconte en BD... c'est sur cette phrase positive que les candidats ont plancher. Une thématique qui a profondément inspiré Emilie. Intitulée Notre présent pour notre futur, sa bande dessinée est une ode à la nature. "Dès que j'ai vu  le thème j'ai pensé à l'écologie et à la pollution, et au fur et à mesure j'ai imaginé les cases", explique l'autrice. 

Notre présent pour notre futur, la BD d'Emilie Lecocq (E. Lecocq / Association Hippocampe)

Graphisme épuré

Encadrée par son référent de l'Esat, Emilie a enrichi sa documentation en écologie. C'est ensuite chez elle, au calme, qu'elle a réalisé ses dessins. Le résultat est très coloré et sensible. Le jury d'Angoulême a salué la cohérence du scénario et le graphisme épuré. 

Un concours pas comme les autres

Créé en 2005, l’association L’Hippocampe a pour objectif principal le développement d'actions culturelles et artistiques en faveur de l'insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées.

Chaque année, en marge du festival international de BD d'Angoulême, le concours Hippocampe a pour but d'apporter un coup de projecteur au monde du handicap. Le parrain du concours n'est autre que Frank Margerin, le père spirituel d'un certain Lucien. 

Affiche de l'édition 2019 du concours Hippocampe (Association Hippocampe)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.