Bande dessinée : le succès des aventures de Thomas Pesquet

Le festival d'Angoulême s'achève demain 28 janvier. Gros plan sur la BD d'actualité et de reportage, qui séduit de plus en plus de lecteurs.

FRANCE 3

Cet atelier de création est l'antre d'inspiration de Marion Montaigne. Cette auteure dessine des bandes dessinées d'un nouveau genre : des BD reportages inspirées du réel. Avec sa plume et son papier, cette fois, elle s'est plongée dans l'aventure spatiale de Thomas Pesquet : "J'ai essayé de faire une sorte de docu-fiction, où on alterne entre ce que des astronautes me racontaient sur leur façon de vivre, leur façon d'interagir entre eux ou de s'entrainer, et, parfois, des explications. Parce que même Thomas Pesquet, quand il me parlait, parfois il alternait entre des souvenirs et des anecdotes", explique-t-elle.

+ 6% en un an

Sélectionnée au festival d'Angoulême (Charente) cette année, Marion dédicace pour ses fans. Le secret de Marion Montaigne ? Son esprit, une forme d'humour, et une approche très personnelle selon ses fans. Romans graphiques, BD documentaires : ces formats attirent plus de lecteurs qu'avant. En un an, le secteur de la BD reportage a augmenté de 6%, alors que les ventes stagnent sur les marchés traditionnels.

Le JT
Les autres sujets du JT
400 auteurs de BD signent une pétition dans Libération contre la précarisation de leur profession. Ci-contre, une jeune fille regarde des mangas lors du 43e Festival d\'Angoulême en janvier 2016.
400 auteurs de BD signent une pétition dans Libération contre la précarisation de leur profession. Ci-contre, une jeune fille regarde des mangas lors du 43e Festival d'Angoulême en janvier 2016. (GEORGES GOBET / AFP)