Bande dessinée : les chiffres de la bonne santé du 9e art

Depuis 36 ans, la fête de la BD d'Audincourt, dans le Doubs, accueille les passionnés du 9e art le temps d'un week-end. L'occasion de faire le point sur le marché florissant de la bande dessinée. Entre les albums traditionnels, les comics et les mangas, 1,6 million de BD se sont vendues en France en 2017. Un secteur en pleine croissance qui a conquis tous les types de lecteurs.

Illustration Fête de la BD d\'Audincourt
Illustration Fête de la BD d'Audincourt (Emmanuel Michalak /fête de la BD Audincourt)
Des dédicaces, des auteurs présents, des expositions...et l'occasion de prendre le pouls d'un marché en plein essor, celui de la bande dessinée. A quelques jours de noël, il y a fort à parier que des milliers d'albums pour petits et grands se retrouveront au pied des sapins. 

Reportage : France 3 Franche-Comté : V. Hirson / R. Poirot / E. Dubuis

Un genre à la mode

A Audincourt, dans le Doubs, 4000 visiteurs sont venus à la fête de la BD. Des manifestations de ce genre sont organisées tout au long de l'année dans de nombreuses villes et remportent souvent du succès. Il faut dire que désormais, les bandes dessinées ne s'adressent plus seulement aux enfants. Bien avant de savoir lire, les tout-petits peuvent déjà feuilleter des albums sans texte. Et le public s'est fortement élargi depuis l'apparition des mangas, des romans graphiques et le retour en force ces dernières années des comics américains. Selon une étude de l'institut GFK, parue en début d'année, les ventes de ce genre littéraire ont augmenté de 20% en France ces dix dernières années, le secteur représentant l'an dernier un chiffre d'affaires de 500 millions d'euros. 

Près de 6000 sorties par an 

Mais lire une BD n'a pas toujours été à la mode. Dans les années 80, par exemple, être amateur du genre ne faisait certainement pas de vous un lecteur digne de ce nom. Le 9e art a mis du temps à se faire une place de choix dans le milieu littéraire. Les temps ont changé et les bandes dessinées sont maintenant l'une des locomotives du marché du livre, notamment dans le secteur jeunesse. "Aujourd’hui on compte environ 6000 sorties par an, ce qui est énorme. A la fin des années 90, on était plutôt aux alentours de 3000", explique Julien Bourquin, un libraire présent à Audincourt.