Au Mexique, des archéologues découvrent un temple dédié à une importante divinité de la mythologie aztèque

Il s'agit de la première découverte dédié à Xipe Topec. 

Des archéologues ont découvert pour la première fois au Mexique un temple dédié à Xipe Totec, a annoncé le 3 janvier 2018 l\'Institut national d\'Anthropologie et d\'Histoire (INAH).
Des archéologues ont découvert pour la première fois au Mexique un temple dédié à Xipe Totec, a annoncé le 3 janvier 2018 l'Institut national d'Anthropologie et d'Histoire (INAH). (MELITON TAPIA / INAH / AFP)

Des archéologues ont découvert pour la première fois au Mexique un temple dédié à Xipe Totec, une importante divinité de la mythologie aztèque célébrée par des sacrifices humains, a annoncé jeudi 3 janvier l'Institut national d'Anthropologie et d'Histoire (INAH).

"Xipe Totec ('Notre seigneur l'écorché') était un des dieux les plus importants à l'époque préhispanique. Son influence (...) a été reconnue par de nombreuses civilisations de l'ouest, du centre et du golfe du Mexique. Toutefois, aucun temple associé directement à son culte n'avait jamais été découvert", a indiqué l'INAH dans un communiqué.

Deux autels de sacrifice

Ce temple de 12 mètres de long et 3,5 m de hauteur est composé de deux autels de sacrifice, trois sculptures en pierre volcanique et divers éléments architecturaux situés dans un sous-sol pyramidal de la Zone archéologique de Ndachjian-Tehuacán, dans l'Etat de Puebla.

Les sculptures du temple, qui aurait été utilisé entre 1 000 et 1 260 après J.C., représentent deux crânes d'environ 70 centimètres, pesant environ 200 kg, et un buste couvert de peau de sacrifice qui personnifient Xipe Totec, dieu associé à la fertilité, à la régénération des cycles agricoles et à la guerre.

Une des fêtes les plus importantes à l'époque était le "Tlacaxipehualiztli", qui en langue náhuatl signifie "mettre la peau de l'écorché". Elle était communément célébrée sur deux autels circulaires : l'un pour sacrifier les captifs à travers des combats de gladiateurs ou de flèches, et l'autre pour le dépeçage à la gloire de Xipe Totec.