Cet article date de plus de cinq ans.

Visite inédite des réserves cachées du musée des Confluences de Lyon

C’est un immeuble discret du centre-ville de Lyon. Un bâtiment anodin qui regroupe sur trois étages l’ensemble des réserves du musée des Confluences. En tout, deux millions de pièces soigneusement conservées dans cet espace protégé. Visite inédite d'un lieu habituellement fermé au public
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La salle des liquides, peuplée de monstres, des réserves du musée des Confluences.
 (Culturebox / Capture d'écran)

Entre Rhône et Saône, l’imposante silhouette du musée des Confluences s’est imposée dans le paysage lyonnais. Depuis son ouverture en décembre 2014, ce sont près d’un million de visiteurs qui ont pu admirer les 3000m² de collections permanentes. 3000 c’est aussi le nombre de pièces exposées pour retracer l’histoire du monde et de l’humanité.
 
Mais ce n’est qu’une petite partie de l’incroyable collection du musée. Pour en découvrir l’ampleur et la richesse il faut pénétrer dans les réserves de l’établissement. C’est le Centre de conservation et d’études des collections installé dans le centre-ville de Lyon.

 (Culturebox / Capture d'écran)

Deux millions de pièces

Un endroit étonnant qui abrite deux millions de pièces soigneusement conservées. Un véritable tour du monde des espèces animales avec des spécimens très rares, de mammifères, d’insectes ou d’oiseaux, comme cette collection unique au monde composée de plus de 10 000 colibris.
 
Plus extraordinaire encore la cinquantaine de momies humaines et les 2500 momies animales qui en font la deuxième collection la plus importante au monde après le musée du Caire.

 (Culturebox / Capture d'écran)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Arts-Expos

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.