Un tableau de Degas restitué à ses propriétaires 76 ans après

L'Etat français est parti à la recherche des ayants-droits de 27 œuvres spoliées pendant la Seconde Guerre mondiale à des familles juives. La famille Dreyfus a ainsi récupéré un tableau d'Edgar Degas dont elle ne connaissait pas même l'existence.

(L'estampe au fusain est nommée "Trois danseuses en buste" © maxPPP)

Le tableau s'appelle "Trois danseuses en buste" et il avait été volé en 1940 à Maurice Dreyfus. 76 ans après, il est rendu à sa fille, Viviane Dreyfus. Pour la première fois c'est l'Etat français lui-même qui est parti à la recherche des ayants-droits. Ce tableau avait été retrouvé en 1951 dans l'ancienne ambassade d'Allemagne à Paris.

La famille n'avait jamais entendu parler de ce tableau qui représente trois danseuses croquées au fusain et à l'estampe. Viviane Dreyfus a été contactée par téléphone et elle raconte que "ça a été une grande joie, une forme de réparation aussi, une autre façon de faire son deuil. "

"On intervient un peu tard"

L'Etat français, pour retrouver les propriétaires de ces 27 œuvres spoliées, a fait appel à l'organisation des Généalogistes de France. Il s'agit là de la première constitution, la plus simple aussi car les ayants-droits sont les enfants du propriétaire du tableau, explique Antoine Djika, le président de l'association. Mais il a quand même fallu vérifier l'identité précise de l'homme.

Audrey Azoulay, la ministre de la Culture le confirme :  "Ce n'est pas toujours facile. " Certaines familles vivent aujourd'hui à l'étranger, au Japon ou en Australie. Mais elle est optimiste, elle espère rendre les 27 autres œuvres à leurs propriétaires légitimes, même si elle l'avoue, "on intervient un peu tard. Il aurait été plus simple de le faire juste après la guerre ."

Ce tableau de Degas "Trois danseuses en buste" sera reproduit en quatre exemplaires pour les quatre héritières avant d'être vendu aux enchères.

A LIRE AUSSI ►►► En 2014, la France restituait trois tableaux volés par les Nazis