Street Art : avec le groupe "Lata 65", papys et mamies font des graffitis

Non le Street Art n'est pas réservé aux jeunes. A Lisbonne, le groupe "Lata 65" a lancé des ateliers pour personnes âgées afin de les sensibiliser à cet art, et les seniors sont fans !

Une adepte du Street Art dans les rues de Lisbonne, Mai 2015
Une adepte du Street Art dans les rues de Lisbonne, Mai 2015
L'idée a germé dans la tête de Lara Seixo Rodrigues et Fernando Mendes, les deux organisateurs du festival Woolfest, un festival portugais des arts de la rue. Le principe : initier les plus âgés à la pratique du Street Art.

Rapprocher les générations

"Lata 65" (bombe de peinture en portugais), un "workshop de Street Art pour les seniors", précise la page Facebook, a pour objectif de rapprocher les générations et de briser les clichés.
\"Lata 65\" : une centaine de seniors ont déjà participé aux workshops
"Lata 65" : une centaine de seniors ont déjà participé aux workshops (Rui Gaiola / REX Shutterstock / SIPA)
Pendant 5 jours, les papys et mamies, guidés par des Street artistes confirmés, explorent toutes les techniques de la discipline. Ils créent ainsi leurs propres "Stencils" (pochoirs), et munis de masques et de bombes, ils investissent les murs des quartiers délabrés de Lisbonne.

\"Lata 65\" : les jeunes apprennent aux anciens
"Lata 65" : les jeunes apprennent aux anciens (Rui Gaiola /REX / SIPA)
Lancée il y a près de trois ans, cette initiative a déjà conquis une centaine de papys et mamies.