Land art : l’artiste Saype peint une chaîne humaine à l’échelle planétaire

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
6media_MOD_AUTONOM_SAYPE_LANDART_PEPIN_V2
FRANCEINFO
Article rédigé par
Eulalie Korenfeld, Dominique Pépin - franceinfo
France Télévisions

L’artiste Saype développe son projet d’une chaîne humaine dans 20 pays du monde. Le land artiste peint de gigantesques fresques éphémères de mains entrelacées comme un symbole d’unité entre les peuples. 

Le land artiste Saype continue son projet monumental d’une grande chaîne humaine à l’échelle planétaire. "L’idée c’est de créer symboliquement la plus grande chaîne humaine au monde en peignant des mains qui s’entrelacent, ce qui pour moi est un symbole d'entraide et de bienveillance entre les peuples, et de créer des ponts entre les gens et les cultures", explique-t-il. Cette chaîne devrait traverser une vingtaine de pays.

Prise de vue aérienne

Ce projet porte un message d’humanité. L’artiste s’est rendu à Ganvié et à Oudiah, au Bénin. "Il faut de l’union, rester main dans la main, aimer son prochain, Dieu prône ces valeurs. C’est pourquoi nous les avons acceptés ici, pour faire leur œuvre et embellir notre village", estime Kpossou Tolou, un pêcheur béninois. Artiste de rue depuis l’enfance, Saype est passé du graffiti au land art. Grâce à son drone, il donne à ses œuvres une toute autre dimension. Réalisées à base de craie et de charbon, ses fresques géantes sont éphémères. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Street Art

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.