Grenoble se pare de nouvelles fresques murales monumentales à l’occasion du 7e Street Art Fest

Le festival grenoblois est devenu en quelques années un rendez-vous incontournable de la planète street art, et un formidable terrain de jeu pour les artistes venus du monde entier qui multiplient les œuvres monumentales sur les façades d’immeubles, faisant de l’agglomération grenobloise un musée à ciel ouvert.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le Street Art Fest se déroule jusqu'au 4 juillet dans l'agglomération grenobloise. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3 / Florine Ebbah)

Dans l’agglomération grenobloise, les monumentales œuvres murales font désormais partie du paysage. Et chaque année, leur nombre augmente au moment du Street Art Fest. Pour cette septième édition (28 mai-4 juillet 2021), ils sont ainsi des dizaines venus du monde entier, artistes renommés ou en devenir, à s’approprier ces murs d’immeubles mis à leur disposition. Parmi eux cette année, le Parisien Seth, qui signe une double œuvre sur deux façades de la commune de Fontaine. À peine achevé, son travail attire déjà les curieux, comme les connaisseurs.

Street Art Fest Grenoble

40 artistes et autant d’œuvres

Une fois encore, le Street Art Fest affiche un plateau de choix avec une quarantaine d’artistes ou collectifs d’artistes présents pour cette septième édition et ce, malgré les difficultés à voyager en cette période de pandémie. Le public peut ainsi découvrir le travail des américains Hoxxoh, Leon Keer et Augustine Kofie, le Canadien Li-Hill déjà présent en 2019, l’Australien Guido Van Helten, le duo hollandais Telmo & Miel ou encore le roi du trompe-l’œil, l’Italien Peeta, et bien d’autres encore. Côté français, citons Falco, Nicolas Keramidas, Petite Poissonne, EZK, Combo, Etien’ ou encore Otist.

Un festival qui prend de l’ampleur avec l’arrivée dans l’aventure de quatre nouvelles communes de la métropole grenobloise : Eybens, Sassenage, La Tronche et Champ-sur-Drac qui rejoignent le noyau dur du festival composé des villes de Grenoble, Fontaine, Saint-Martin-D’Hères et Le-Pont-de-Claix, confirmant ainsi l’intérêt grandissant des habitants de l’agglomération pour le street art. Le festival s’achève ce dimanche 4 juillet, mais les fresques restent visibles. Une application mobile a même été créée et vous propose une carte interactive pour partir à la découverte des œuvres réalisées depuis le premier Street Art Fest en 2015.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Street Art

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.