Cet article date de plus de quatre ans.

Codel fait son miel des strates d'affiches qui couvrent les murs

Il s'appelle Codel, il vit et travaille à Pau et son terrain de jeu c'est la rue, les murs et la ville. Ce street-artiste travaille nuit et jour sur sa série "Urban archéologie", un savant mélange de peintures, de collage et de vielles affiches. A découvrir en ce moment à la Galerie Art Social Club de Bordeaux.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Artiste de street art, Codel fait de l'urban archéologie avec les affiches de la rue
 (France 3 / Culturebox )
Il colle, il attend, il arrache, il gratte, il compose une nouvelle affiche, Mathieu Codel est un explorateur ou plus précisément un archéologue de l'urbain. Son champ d'action : les affiches, publicitaires, électorales ou artistiques qu'importe, ce qui compte c'est le temps qui passe sur chaque affiche originale et le résultat final.

Reportage : N. Ransom / E. Daycard / B. Bracot / C. Pipard / A. Girardi

En plus d'être créatif, Codel est patient... Chaque nouvelle œuvre émerge d'un long processus. De quelques semaines à plusieurs mois, l'artiste revient régulièrement à la petite graine qu'il a laissée sur l'affiche originale. Dans ce projet, l’aléatoire prend une place prédominante et chaque étape est importante.
 (France 3 / Culturebox )

Codel commence par coller le dessin qu'il a créé, puis il laisse le temps faire son œuvre. Lorsqu'il considère qu'il y a suffisamment de nouvelles couches, il arrache le tas et l'emporte sous son bras. La suite se passe alors dans son atelier et le travail d'archéologue commence enfin.
 (France 3 / Culturebox )
Muni de divers petits outils, l’artiste revient à la source mais laisse aussi les traces de présent. C'est ainsi que Codel conçoit la vie : avec des petits bouts d'hier et des petits bouts d'aujourd'hui.
 (France 3 / Culturebox )

Un joli puzzle qui mêle tous les supports et toutes les techniques : peinture ou dessin, crayon ou aquarelle, café ou acrylique sur toile, papier ou bois et même choucroute !

Codel en quelques mots

Nom de code : Codel.
Lieu de travail : la rue
Support favori : les murs et les affiches
Nom du projet : Urban archéologie
Lieu d'exposition : la galerie Art Social Club à Bordeaux jusqu'au 14 Octobre 2017


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Street Art

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.