À Strasbourg, le Colors Urban Art festival enjolive le quartier du Port du Rhin

La troisième édition du Colors Urban Art Festival se poursuit jusqu'à fin septembre à Strasbourg au Port du Rhin. L'occasion pour le grand public de découvrir le street art et sa capacité à réenchanter l'espace urbain. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
La fresque de Tim Zdey sur les piliers du parking relais tram de Koenigshoffen à Strasbourg. (N. Meyer / France Télévisions)

"C'est ludique, c'est un moment hors de ma vie quotidienne". Ce commentaire d'une visiteuse doit ravir les organisateurs du troisième Colors Urban Art Festival qui se tient jusqu' 26 septembre à Strasbourg. Il prouve que l'équipe a gagné son pari : sortir le street art des stéréotypes qui lui collent (certes de moins en moins) à la peau. 

Pour cela, le collectif d'art urbain contemporain et de graffiti Colors a invité seize artistes à investir le quartier du Port du Rhin, à l'ancienne Coop. Un lieu chargé d'histoire où, aux débuts des années 1900, une centaine d'ouvriers se sont rassemblés pour acheter des produits alimentaires et les redistribuer de façon plus juste. Un quartier en pleine mutation qui a connu plusieurs vies, entre zones d'habitation et installations industrielles du port. 

La troisième édition du festival Colors s'est ouverte ce week-end à Strasbourg

Le festival se déroule uniquement les week-ends mais durant ces deux jours, des visites commentées gratuites sont organisées toutes les heures afin de faire découvrir l'univers et les techniques de chaque artiste. Pour de nombreux visiteurs, c'est presque une redécouverte, comme pour cette personne qui se rend compte que le street art, "ce n'est pas forcément des tags sur des wagons"

Julien Lafarge, le directeur du festival Colors confirme : "Pendant de longues années, il y a eu un blocage sur les gens qui utilisaient des bombes sprays. On considérait que c'était juste des vandales qui dégradaient. Aujourd'hui, il y a un changement de mentalités. On est sur de la valorisation du mobilier urbain".

Une fresque signée de jeune artiste français Ador. (N. Meyer / France Télévisions)

La rue, une immense galerie d'art

"Valorisation", le mot semble même un peu faible quand on voit le travail réalisé par Tim Zdey sur les piliers du parking relais tram de Koenigshoffen. Dans ce carrefour où se croisent trams, voitures, camions et vélos, l'artiste né à Hong Kong et arrivé en France en 1997 a déployé son univers ultra coloré aux influences pop. De quoi redynamiser les lieux : "Dans ce type d'endroit très gris et pas très gai, l'idée c'est de le rendre vivant", explique celui qui a démissionné de son travail dans la  finance pour se consacrer exclusivement à la peinture.

La galerie, la plus ouverte qu'on puisse imaginer, c'est la rue, elle est à tous

Tim Zdey

Artiste

Le festival s'achève le 26 septembre mais pas de panique : si vous n'avez pas le temps d'y aller, sachez que chaque année, le festival change de lieu et que 97% des oeuvres réalisées sont conservées. Sauf cas de force majeure, elles ne seront pas recouvertes. 

La fresque de Tim Zdey sur les piliers du parking relais tram de Koenigshoffenà Strasbourg. (N. Meyer / France Télévisions)

Colors Urban Art Festival, jusqu'au dimanche 26 septembre 2021. Les Ateliers éclairés – COOP – 4 rue de la coopérative – 67000 Strasbourg. Uniquement les samedis et dimanches de 11h à 19h. Entrée libre

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Street Art

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.