Entre ville et forêt, les "Sculptures en l'île" invitent au voyage

Chaque été, le festival Sculptures en l'île fait la part belle à l'art contemporain. Cette année, une quarantaine d'artistes exposent leurs oeuvres en plein air le long des berges de Seine et sur l'île Nancy à Andrésy.

Andrésy est une petite commune des Yvelines à quelques kilomètres de Conflans-Sainte-Honorine. Chaque été, depuis 21 ans, elle accueille Sculptures en l'île, un festival d'art contemporain en plein air. Pour cette 22e édition, quarante-deux artistes et dix-neuf collectifs exposent une centaine d'oeuvres uniques.

Un circuit, quatre sites

L'originalité du festival ? Proposer au public un parcours en quatre étapes dans des sites à la fois très "civilisés" et d'autres plus sauvages : la gare Saint-Lazare, le parc et la Maison du Moussel à Andrésy, le parc de l'Hôtel de ville et pour finir l'île Nancy à Andrésy. Cette île, accessible gratuitement par bateau, est située au confluent de la Seine et d’un de ses principaux affluents, l’Oise.

Couleurs et mouvements

Claire Ochsner est l'invitée d'honneur de cette 22e édition. C'est avec l'artiste suisse que commence le voyage en gare Saint-Lazare où son immense mobile Rotallaa est exposé dans le hall. On retrouve ensuite son univers coloré et fantasque dans le Parc de l’Hôtel de Ville d’Andrésy avec la sculpture géante et solaire baptisée Solara Spiralica et ses treize mouvements fonctionnant à l’énergie solaire et à l’énergie éolienne.

Solara Spiralica - Claire Ochsner - Parc de la Maison du Moussel à Andrésy.
Solara Spiralica - Claire Ochsner - Parc de la Maison du Moussel à Andrésy. (Y. Dorion France Télévisions)

Plus loin, sur le parvis de l’église Saint-Germain-de-Paris, deux autres de ses sculptures, Firotto et L’herbe dansante, fluctuent avec le vent. Toutes véhiculent le même message de joie, de liberté et de respect de la nature.

 Firotto et L’herbe dansante - Claire Ochsner.
 Firotto et L’herbe dansante - Claire Ochsner. (Y. Dorion France Télévisions)

Dialogue entre l'art et la nature

La partie la plus insolite et dépaysante de ce parcours reste certainement le passage sur l'île Nancy (accessible depuis les embarcadères de la Place du 8 mai 1945 et de l’Espace Julien Green). C'est là que la rencontre entre l'art et la nature prend tout son sens. Prairies, chemins, sous-bois ont été investis par trente-deux artistes et plus de quatre-vingts sculptures et installations, aux styles extrêmement variés.

Certains semblent avoir totalement compris l'esprit des lieux. C'est le cas de Bruno Lemée qui signe sa 10e participation au festival. Cette année, l 'île lui a inspiré Le Génie de la Forêt, une créature de bois flotté et de fils de fer. 

L'environnement est magnifique. Tout de suite, on est dans un écrin de vert et de nature. On ne peut être que transporté !Bruno Lemée Artiste

Le Génie de la Forêt de Bruno Lemée - Sculpture monumentale en fer, fil de fer et bois flotté. 
Le Génie de la Forêt de Bruno Lemée - Sculpture monumentale en fer, fil de fer et bois flotté.  (Y. Dorion / France Télévisions)

S'adapter au site

Les artistes se sont adapté à cet environnement sauvage, à ses occupants aussi, à l'image de Séverine Assouline. Son installation, Matrix, évoque un noyau posé sur un lit de branches. "Au départ, elle devait être suspendue aux arbres" commente la plasticienne. "Finalement, en venant ici, j'ai croisé des oies bernarches. On m'a dit qu'elles étaient agressives car c'était la période de reproduction. Et moi, avec mon idée de matrice, j'ai tout de suite imaginé faire un nid dans cette période printanière."

Séverine Assouline et son oeuvre Matrix, un noyau devenu nid - Ile de Nancy à Andrésy.
Séverine Assouline et son oeuvre Matrix, un noyau devenu nid - Ile de Nancy à Andrésy. (Y. Dorion France Télévisions)

Une sortie en famille

Ces Sculptures en l'île ont un double avantage : faire découvrir l'art contemporain dans une balade aussi culturelle que ludique. Idéal pour les familles d'autant qu'un Jeu de piste du petit artiste s’adresse aux enfants. Les réponses sont intégrées à la fin du quizz. À l’issue de la visite, les parents sont invités à prendre en photo la sculpture préférée de leurs enfants et à la poster sur les réseaux sociaux avec #sculpturesenlile. Les parents peuvent préparer la visite en imprimant le jeu de piste téléchargeable également sur le site de la ville, dans la rubrique Sculptures en l’Île.

Sculptures en l'île 

Gare Paris Saint-Lazare

Parc & Maison du Moussel

Parc de l’Hôtel de ville

Île Nancy

jusqu'au 22 septembre 2019
ouvert du mercredi au dimanche et jours fériés, de 10 h à 19 h
exposition gratuite