"Déclinaisons" : les vases et plaques émaillées de Pierre Christel à découvrir au Comptoir des savoir-faire de Limoges.

C'est un événement que les collectionneurs attendaient avec impatience. Après deux ans d'absence, l'émailleur de renom Pierre Christel expose à nouveau une vingtaine d'oeuvres au Comptoir des savoir-faire de Limoges. 

Détail d\'un vase de Pierre Christel (capture d\'écran).
Détail d'un vase de Pierre Christel (capture d'écran). (FRANCE TELEVISIONS)

Comme quelques notes de jazz feutrées, chaleureuses et élégantes, les nouvelles pièces de Pierre Christel évoquent son univers. Sa dernière collection intitulée Déclinaisons compose avec le jaune, le blanc et ce noir profond dont il est incontestablement un maître. "Mon noir, il faut que je l'aie sinon je suis mal à l'aise, témoigne l'artiste dans son atelier. Le noir c'est ce qui développe la couleur." 

Si on a du noir, toute couleur qui vient à côté est sublimée.Pierre Christel

Dans l'atelier de Pierre Christel, l'improvisation n'a pas sa place. Son travail millimétré et précis commence bien avant les innombrables heures de cuisson. Cette phase de réflexion et de conception est celle qu'il préfère. "Ce sont des matériaux émails que j'ai utilisés de manière complètement aléatoire et complètement nouvelle, explique le maître des arts du feu. Ils ont été détournés de leur vocation première."  Son épouse, admirative, renchérit : "Je suis époustouflée. A chaque fois il fait un effort incroyable pour aller chercher des matières nouvelles. Il combine ensuite des cuissons qui ne doivent pas se combiner."

Rallumer son four au plus vite

Pour cette exposition, Pierre Christel a focalisé son travail de création sur une dizaine de vases et une quinzaine de plaques émaillées. De ses recherches résultent des effets de lave, de mat ou de craquelures qui portent son art sur des chemins jusque-là inconnus.

Je suis toujours dans la recherche. Je veux faire bouger les choses, les événements. Je ne supporterais pas de faire deux fois la même chose.Pierre Christel

Avant même que l'exposition n'ouvre ses portes, des collectionneurs ont fait l'acquisition de certaines de ses pièces. Les vases et plaques émaillées sont à découvrir jusqu'au 30 novembre au Comptoir des savoir-faire de Limoges. Loin de sa galerie, Pierre Christel lui, n'a qu'une envie, rallumer son four au plus vite.