Cet article date de plus de trois ans.

Première Guerre mondiale : quand le cubisme leurrait les sous-marins allemands

Le Musée national de la Marine de Brest propose une exposition intitulée "Razzle Dazzle". Elle rappelle un épisode méconnu de la 1re Guerre mondiale quand les navires de guerre étaient peints de motifs cubistes pour tromper les sous-marins allemands. Les projets et maquettes étonnamment actuels sont exposés à côté d’œuvres d'aujourd'hui.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un navire et son "trompe l’œil" cubiste
 (France 3 Culturebox capture d'écran)
L'esthétique est à couper le souffle. Les bâtiments de guerre de la Marine américaine avaient été peints de motifs cubistes afin de dérouter les observateurs allemands à bord des sous-marins, les fameux U-boots. Les projets dessinés et les maquettes de ces navires sont exposés aujourd'hui au Musée national de la Marine, à Brest. Ils figurent dans une exposition intitulée "Razzle Dazzle" à côté des oeuvres des créateurs contemporains du groupe XYZ. Cette technique, non pas de camouflage, mais proche du trompe l'oeil, s'intitule le Dazzle. 

Reportage : France 3 Iroise C. Tempéreau / C. Collinet-Appéré / R. Gurgand / O. Mélinand
Toujours employée aujourd'hui par la Marine américaine, mais également dans l'habillement ou le design, l'empreinte cubiste sur les bâteaux de guerre américains aurait sauvé de nombreuses vies humaines.
L'affiche de l'exposition Razzle Dazzle.
 (DR)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.