Picasso et les arts primitifs, une histoire d'amour méconnue

Quand Picasso et les arts primitifs se rencontrent au musée du Quai-Branly, cela donne une vision inédite du peintre espagnol à découvrir dès ce mardi 28 mars.

France 2

Avec les corps aigus et les visages anguleux de ses Demoiselles d'Avignon, Pablo Picasso va révolutionner l'art du XXe siècle et si le maître en est arrivé là, c'est parce qu'il a découvert ce qu'à cette époque on appelle l'art nègre. Obnubilé par l'art primitif, Picasso achète et collectionne les sculptures africaines et océaniennes. Chez lui, il y en a des centaines, comme se souvient son petit-fils Olivier Widmaier Picasso.

Un hommage aux arts primitifs

Peinture, poterie, sculpture... Jusqu'à la fin de sa carrière, l'art primitif va influencer les différents styles de Picasso. Dans cette exposition visible au musée du Quai-Branly-Jacques-Chirac jusqu'au 23 juillet, même le petit-fils de Picasso a découvert une peinture qu'il n'avait encore jamais vue. Hantés par l'art primitif, ses visages distordus et ses proportions étranges ont toujours fasciné le public. En 300 œuvres, l'exposition permet enfin de mieux comprendre l'art complexe de Pablo Picasso.

Le JT
Les autres sujets du JT
Picasso
Picasso (France 2)