Picasso en "bleu et rose" s'expose à Paris pour montrer "tout son talent et sa maîtrise"

Pour la première fois, la France consacre une exposition à ces deux périodes marquant le début de la carrière de Picasso. Elle ouvre mardi au musée d'Orsay à Paris. 

\"L\' Acrobate à la boule\" (1905) de Pablo Picasso, Moscou, The Pushkin State Museum of Fine Arts
"L' Acrobate à la boule" (1905) de Pablo Picasso, Moscou, The Pushkin State Museum of Fine Arts (ANNE CHEPEAU / RADIO FRANCE / © Image The Pushkin State Museum of Fine Arts, Moscow © Succession Picasso 2018)

L'une des expositions incontournables de la rentrée, "Picasso. Bleu et rose" ouvre ses portes mardi 18 septembre au musée d’Orsay, à Paris. Elle offre, au travers de 300 œuvres venues du monde entier, une plongée inédite dans ces célèbres périodes du peintre, avec une mise en avant du début de sa carrière.

Une vue de l\'exposition \"Picasso. Bleu et rose\" au musée d\'Orsay à Paris, avec au centre \"La Vie\".
Une vue de l'exposition "Picasso. Bleu et rose" au musée d'Orsay à Paris, avec au centre "La Vie". (ANNE CHEPEAU / RADIO FRANCE)

D'après la présidente du musée d’Orsay, "nous ne pourrons pas revoir cette exposition avant très, très longtemps". Laurence des Cars sait de quoi elle parle. Il a fallu plus de trois ans de travail et la force de deux établissements, le sien et le musée Picasso à Paris, pour parvenir à réunir autant de chefs-d’œuvre de ces deux périodes. Dispersées dans le monde entier, entre collections privées et grands musées internationaux, ces oeuvres sont pour beaucoup des icônes que l’on a peu de chances de voir exposées et encore moins rassemblées. "Elles ont été reproduites à des millions d'exemplaires, en cartes postales, en posters et les visiteurs s'aperçoivent qu'ils les ont eues dans leur salon, dans leur chambre", constate Laurent Le Bon, le directeur du musée Picasso. Cela montre combien ces images touchent profondément l'esprit des gens." 

Voir ces images dans leur force d'expression originale est le fondement même d'une exposition de ce type.Laurent Le Bon, directeur du musée Picasso à Parisà franceinfo

L'exposition raconte six années de création du jeune Picasso entre son arrivée à Paris, à 19 ans, en octobre 1900, et 1906. Cette période couvre un cheminement artistique impressionnant au cours de laquelle sa peinture évolue constamment. "La période bleue, c'est l'usage prédominant du bleu dans la palette de Picasso, mais c'est aussi des sujets de misère sociale, d'attention pour l'humain, décrypte Emilia Philippot, l’une des commissaires de l’exposition. La période rose abandonne les monochromes bleus pour réintroduire peu à peu de la couleur, du rose fané mais aussi des tons pastel. Et c'est surtout le sujet du cirque, puisque l'on a appelé cette période rose celle des saltimbanques."  

\"Les Pierreuses au bar\" Pablo Picasso (1902), tableau exposé au musée d\'Orsay jusqu\'au 6 janvier 2019.
"Les Pierreuses au bar" Pablo Picasso (1902), tableau exposé au musée d'Orsay jusqu'au 6 janvier 2019. (ANNE CHEPEAU / RADIO FRANCE © Hiroshima Museum of Art © Succession Picasso 2018)

Parmi les prêts exceptionnels de la période bleue, figure le tableau intitulé Les Pierreuses au bar qui ne franchit quasiment jamais les portes du musée d’Hiroshima au Japon ou La Vie, chef-d’œuvre absolu de la période bleue venu du musée de Cleveland aux États-Unis, que l'on n'a pas vu en France depuis 1966. L’Enfant aux pigeons, vient lui d’une collection particulière, et personne ne l’avait vu depuis 20 ans. 

\"L\'Enfant au pigeon\" (1901) Pablo Picasso, collection particulière
"L'Enfant au pigeon" (1901) Pablo Picasso, collection particulière (ANNE CHEPEAU / RADIO FRANCE / © AKG Images © Succession Picasso 2018)

Icône de la période rose, L’Acrobate à la boule prêté par le musée Pouchkine de Moscou devrait attirer tous les regards. "On est dans un contraste affiché entre le féminin, le masculin, le mouvement, la stabilité, la légèreté et la masse, commente Emilia Philippot. Picasso montre ici tout son talent et la maîtrise de tous les outils à sa disposition en tant que peintre." Un an plus tard en 1906, les œuvres de Picasso annoncent déjà le cubisme… 

"Picasso. Bleu et rose" à découvrir au musée d’Orsay à Paris jusqu’au 6 janvier 2019 - un reportage d'Anne Chépeau.
--'--
--'--