Une photographe se glisse dans ses propres photos d'enfance

La photographe japonaise Chino Otsuka, installée à Londres, a trouvé un moyen aussi ingénieux que troublant d'unir passé et présent, sa propre enfance et sa vie d'adulte, par le biais de la photographie.

1976 et 2005 Kamakura, Japon
1976 et 2005 Kamakura, Japon (Chino Otsuka)
Née à Tokyo, Chino Otsuka vit à Londres depuis l'âge de 10 ans. Après des études au Royal College of Art et à l'université de Westminster, devenue photographe, elle a exposé ses travaux de la Chine aux Etats-Unis, en passant par son pays natal, le Japon.

Son idée lumineuse, thème de la série "Image Finding Me" qui l'a fait connaître : combiner photo et voyage dans le temps. Se mettre en scène dans ses propres photos d'enfant, auprès... d'elle-même. Et ce, avec un soin inouï qui rend le cliché terriblement réaliste, fascinant, émouvant.
1982 et 2005, Paris
1982 et 2005, Paris (Chino Otsuka)
Rien n'a été négligé. Le montage visant à insérer la Chino d'ajourd'hui dans les souvenirs immortalisés sur papier de la Chino d'hier a été réalisé avec un travail méticuleux visant à se fondre avec les tons de la photo d'époque, le grain, la lumière, les ombres.
1984 et 2005, Londres
1984 et 2005, Londres (Chino Otsuka)
Forcément, de tels montages, réalisés avec subtilité, et beaucoup d'humanité, interpellent le spectateur et le renvoient à un écho, une nostalgie de sa propre enfance.


> En 2013, Chino Otsuka a participé au Canada à la compétition photo "Aimia / Ago" : elle y présentait son travail dans une autre vidéo, sur le site du concours
> Un portfolio de clichés de la série "Image Finding Me"