Musique : polémique autour de la fameuse pochette de Nevermind, l'album de Nirvana

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
C'est une photo iconique qui date de 1991 : celle de l'album de Nirvana intitulé Nevermind. Un bébé à la poursuite d'un billet vert... il a bien grandi, et il porte plainte pour pédopornographie.
FRANCE 2
Article rédigé par
A.Vahramian, A.Monange, L.Setyon, A.Sangouard - France 2
France Télévisions

C'est une photo iconique qui date de 1991 : celle de l'album de Nirvana intitulé Nevermind. Un bébé à la poursuite d'un billet vert... il a bien grandi, et il porte plainte pour pédopornographie.

Le bébé de Nirvana, tout comme l'album Nevermind, a trente ans. Spencer Elden accuse le groupe de l'avoir exploité sexuellement. "C'est perturbant de savoir que des millions de gens ont vu mon pénis quand j'étais bébé. Un jour, j'étais à un match de baseball, je me suis dit que tous ces gens avaient déjà vu mon pénis dans la foule", confie-t-il en 2016. Tout s'est joué dans une piscine : pour 200 dollars, les parents de Spencer Elden viennent avec leur nouveau-né. Ils sont amis du photographe et ne signent aucun contrat. Un dollar est rajouté, et le cliché rentre dans la légende. Pour le groupe, c'est une dénonciation du capitalisme. Pour l'avocat de Spencer Elden, c'est de la pornographie. 

2,5 millions réclamés

Pour son avocat, le groupe a voulu "le mettre en scène comme travailleur du sexe." Il y a peu de chances que la plainte aboutisse, au regard de la loi américaine. "Ce n'est pas parce qu'on voit un enfant nu qu'il y a automatiquement de la pronographie infantile", explique Adam Rosenberg, expert des droits de l'enfant. Spencer Elden reproduit-il un peu moins métaphoriquement la fameuse pochette ? Il réclame 2,5 millions de dollars de dédommagement. Il a, à de nombreux âges de sa vie, reproduit le fameux cliché. La photo, elle, est déjà rentrée dans les collections des musées d'art moderne de New-York. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.