Cet article date de plus de deux ans.

Le plasticien Piko Paseos célèbre Aliénor d’Aquitaine avec un collage sur les marches du Palais des Ducs à Poitiers

C’est une commande de la mairie de Poitiers à l’occasion des célébrations des 900 ans de la naissance d’Aliénor d’Aquitaine. La ville a fait appel au plasticien Piko Paseos dont les collages égayent de nombreux murs de la cité poitevine. Une fierté pour l’artiste de 34 ans.

Article rédigé par Stéphane Hilarion
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
L'artiste poitevin Piko en pleine installation sur les marches du Palais des Ducs à Poitiers. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3 / A. Morel)

Ses silhouettes collées sur des façades, des pans de mur ou du mobilier urbain, ne passent pas inaperçues dans le centre-ville de Poitiers. C’est le terrain de jeu favori du photographe et plasticien du cru Piko Paseos qui surprend les passants avec ses collages sauvages. "Au début, ça a commencé avec les boîtes aux lettres. Je posais des gens sur les boîtes aux lettres et je les photographiais, après je faisais l’impression à l’échelle 1 et je la collais au même endroit. Et plus ça va, plus je regarde les murs, les petits détails qu’il peut y avoir et comment jouer avec pour incorporer mes photos et les recoller par-dessus", explique Piko Paseos.

Piko Alienor 900 ans
Piko Alienor 900 ans Piko Alienor 900 ans (FTR)

Reconnaissance

Apprécié par beaucoup d’habitants, par des commerçants qui lui demandent d’habiller leur façade de ses œuvres, son travail a semble-t-il aussi tapé dans l’œil de la mairie qui lui a proposé de réaliser un collage monumental en hommage à Aliénor d’Aquitaine, reine de France puis d’Angleterre, mère de Richard Cœur de Lion et figure emblématique de Poitiers, dont on célèbre cet été les 900 ans de la naissance.

Le lieu : les marches du Palais des Comtes de Poitou et Ducs d’Aquitaine, joyaux de l’architecture médiévale, devenu ensuite palais de justice. En étroite collaboration avec les architectes des Bâtiments de France, il a imaginé un dispositif différent de sa façon habituelle de travailler. Ici, pas de colle pour ne pas abimer le monument, mais des lames de PVC, sur lesquelles a été imprimé le motif, collées grâce à des bandes de velcro.

L’image elle, est inspirée d’un vitrail représentant Aliénor d’Aquitaine. La reine trône désormais sur l’escalier du Palais avec cette devise à ses pieds : "Conserve ce qui est debout. Relève ce qui est détruit". Devise qu’Aliénor aurait transmise à son fils, Richard Cœur de Lion. Le collage de Piko Paseos restera visible jusqu’à la fin des Journées du patrimoine en septembre. A noter que tout l’été, un parcours est proposé par l’office de tourisme pour découvrir ou redécouvrir cette figure de l’Histoire de France.

"Pop-Aliénor" de Piko Paseos, sur les marches du Palais des ducs d'Aquitaine à Poitiers jusqu'au 21 septembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.