La Rochelle plonge au cœur des océans et explore les mondes marins à travers quatre expositions

L'espace Encan et le musée maritime proposent quatre expériences destinées à émerveiller le public et surtout à le sensibiliser à la protection des océans. Une protection indispensable pour lutter contre le réchauffement climatique, la pollution et la préservation des espèces.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Quatre expositions présentent la force de l'océan à La Rochelle (France 3 Nouvelle Aquitaine)

La ville de La Rochelle accueille en ce moment quatre expositions gratuites centrées autour des océans. Trois d'entre elles, installées à l'espace Encan, se poursuivent jusqu'au 20 février, quant à celle du musée maritime, elle est visible jusqu'en octobre 2022.

Les parcs naturels marins en photo

Accueillie dans l’ancienne halle à marée de la ville de La Rochelle, à l’Encan, l'exposition photographique Parcs naturels marins met en lumière une sélection de paysages, d'espèces, d'habitats et d'activités maritimes emblématiques des aires marines protégées du territoire français. Consacrée aux huit parcs naturels marins français et d'outremer, ces photos permettent notamment au visiteur de découvrir les fonds sous-marins de la Manche à l'Atlantique, de la Méditerranée à l'océan Indien. Une dizaine de photos dévoilent également les trésors du parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis.

Comme ces étranges excroissances qui poussent sur les roches construites par le ver marin, Sabellaria alveolata, souvent appelé "hermelle". "Ils agglomèrent des grains de sable pour en faire des tubes. Et ces tubes constituent de véritables récifs capables d'héberger un certain nombre d'espèces. On en trouve sur l'île d’Aix, à Saint-Georges-de-Didonne", explique Julie Bertrand, directrice du Parc naturel de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis.

Photo d'une "hermelle" constituée par les vers marins dans l'estuaire de la Gironde et en mer de Pertuis (France 3 Nouvelle Aquitaine)

L’impact de la mer en grands formats

L’exposition photographique Aleascapes Paysages Anthropocènes présente des grands formats de Lionel Bitsch et Guillaume Bonnel. De la Méditerranée à l'Atlantique, les deux photographes ont capté la capacité, parfois heureuse, parfois pathétique, qu'a l'être humain de s'adapter aux conséquences du réchauffement climatique.

On y découvre des paysages côtiers européens modelés par l’omniprésence de l’eau, qui en modifie les aspects et les contours. Menacés par l’érosion, les submersions ou les inondations, ces clichés invitent à réfléchir à notre adaptation aux changements de l'environnement. "Ce ne sont pas des images qui visent à donner des leçons, mais simplement à faire un constat et essayer de le partager avec le plus de monde possible", précise Lionel Bistch, co-auteur de l'exposition.

Une plongée à 360° au coeur de l'Europe bleue

La troisième exposition intitulée Océan, sans nulle doute la plus spectaculaire, propose une immersion depuis les récifs coralliens jusque dans les abysses. Elle invite petits et grands à marcher dans les pas de ceux qui aiment et protègent l'océan tout autour de la planète. Le parcours s’ouvre sur des images exceptionnelles de la diversité des écosystèmes marins européens. Le visiteur est ensuite plongé au cœur de tourbillons d’eau géants, lors d’un film immersif projeté à 360° dans un dôme de douze mètres de diamètre.

Cette exposition organisée par la Plateforme Océan & Climat, avec le soutien du ministère de la Mer partira ensuite à Dunkerque, à Paris, à Toulouse puis à Marseille.

Exposition immersive "Océan" (Plateforme Océan & Climat)

"Climat océan", comprendre pour agir 

La grande exposition Climat Océan du Musée Maritime, créée en collaboration avec le Muséum d’Histoire naturelle, reste en place jusqu’au 31 octobre 2022. À travers une approche scientifique, artistique et un parcours didactique, elle donne à comprendre le rôle de l’océan dans la fabrication du climat ainsi que les effets et les risques du dérèglement climatique. Depuis son ouverture en novembre 2019, elle a comptabilisé plus de 39 000 promesses d’engagements citoyens en faveur des réductions des émissions de carbone.

Elle est également accessible en version virtuelle et interactive sur le site climat-ocean.fr

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Photographie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.