La grande photographe June Newton, alias Alice Springs, veuve d'Helmut Newton, est morte à 97 ans

La photographe australienne June Newton, veuve d'Helmut Newton, est morte à Monte-Carlo. Arrivée à la photographie sur le tard, celle qui a pris le nom d'Alice Springs était devenue l'une des portraitistes préférées d'Hollywood. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La photographe June Newton ou Alice Springs pose à côté d'un de ses clichés représentant son mari Helmut Newton à l'exposition "Alice Springs" en juin 2010 à Berlin.  (JOHANNES EISELE / AFP)

La photographe portraitiste australienne June Newton, veuve d'Helmut Newton, est morte à Monte-Carlo à l'âge de 97 ans, a annoncé samedi 10 avril la Fondation Helmut Newton qu'elle avait créée à Berlin. "Nous déplorons la perte d'une personnalité exceptionnelle et d'une photographe de renommée internationale", a écrit dans un communiqué. 

Devenue photographe à 48 ans 

June Newton, née Brown née le 3 juin 1923 à Melbourne, et dont le nom d'artiste était Alice Springs, avait rencontré Helmut Newton, une légende européenne de la photographie, à l'âge de 24 ans lorsqu'elle était actrice en Australie (sous le nom de June Brunell). Le couple sera resté marié pendant plus de 60 ans, jusqu'à la mort d'Helmut Newton en 2004 dans un accident de la circulation à Los Angeles. 

Les photographes June et Helmut Newton en 2002 à Londres. (DAVE BENETT / GETTY IMAGES EUROPE)

Dans les années 60, la carrière de Newton explose. Mais en 1971, ce travailleur acharné est victime d'une crise cardiaque. Dans l'impossibilté de réaliser une séance photo, il la confie à June qui prend alors le nom de la ville australienne d'Alice Springs.

Un style à l'opposé de son mari et complice Newton 

Autodidacte de talent, elle devient bientôt l'une des portraitistes préférées de Paris et d'Hollywood, photographiant Yves Saint-Laurent, Billy Wilder, Catherine Deneuve, Nicole Kidman ou encore Madonna et les Hells Angels. Elle a travaillé pour les magazines Vanity Fair, Elle ou Vogue. 

La photographe June Newton - Alice Springs, devant deux de ses photos lors de l'exposition "Alice Springs" en juin 2010 à Berlin. (JOHANNES EISELE / AFP)

Sa marque de fabrique : la simplicité de la composition et l'utilisation de décors et de lumière naturels au service du modèle. Un style à des années lumière de la photo étudiée et pleine de double sens de Helmut Newton qui résumera les choses ainsi : "Je perçois la vérité et la simplicité des portraits d'Alice Springs. Quant à moi je reconnais la part de manipulation et de parti pris qui existe dans mes images”.

Deux photos de Julne Newton alias Alice Springs lors de l'exposition "Alice Springs" en juin 2010 à Berlin. (JOHANNES EISELE / AFP)

June Newton avait créé en 2004 la Fondation qui porte le nom de son mari, située à Berlin, la ville où il a été incinéré. Une exposition avait été consacrée à la Maison européenne de la Photographie de Lille, en 2013-2014, au couple artistique qu'elle formait en quelque sorte avec son mari, Helmut Newton & Alice Springs - Us and them.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.