Cet article date de plus de sept ans.

L'abbé Pierre, combattant, voyageur et photographe

Si l'oeuvre sociale de l'abbé Pierre en faveur du logement des pauvres est bien connue, ses qualités de photographe le sont moins. Il portait un regard plein d'amour sur ses contemporains les moins favorisés. Ses photos, qu'il a prises ou qui le représentent, ne sont pourtant jamais mièvres ni, évidemment, condescendantes. Elles sont exposées à Paris jusqu'au 22 février 2014.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'abbé Pierre en janvier 1954
 (PHOTOPQR/LE PARISIEN)
Elles sont surtout en noir et blanc. Les photos que le Centre Emmaüs Solidarité de la rue Louvel-Tessier, dans le 10e arrondissement de Paris expose jusqu'au 22 février illustrent le travail entrepris par l'abbé Pierre (1912-2007) en faveur des mal logés français.

L'abbé Pierre s'était rendu célèbre en 1954 en prononçant un discours radiodiffusé. Il y fustigeait le manque d'action des pouvoirs publics envers les mal logés. L'exposition qui commémore l'anniversaire de cet appel historique a été mise sur pied par la communauté Emmaüs d'Esteville, en Seine-Maritime fondée en 1964. L'abbé avait vécu 40 ans dans cette communauté normande. On peut encore y visiter sa chambre restée telle que lorsqu'il y habitait.

Reportage : C. Rabeau/N. Salem/E. beaugé
"L'abbé Pierre, combattant, voyageur et photographe"
Jusqu'au 22 février 2014
Centre Culturel Emmaüs Solidarité
36 ter, rue J. Louvel-Tessier
75010 Paris


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Photographie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.