Gainsbourg, Brassens et les autres... Découvrez dans le Cher une rétrospective du photographe de presse James Andanson

Publié
FTR
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture

"James Andanson : la rage en plus" c'est l'exposition à découvrir à Lignières, dans le Cher jusqu'au 21 juillet. Le célèbre photoreporter et paparazzi disparu en 2000 a longtemps vécu dans cette commune. Une rétrospective centrée sur ses clichés de célébrités. 

Serge Gainsbourg, Dalida, Claude François, Jacques Brel et tant d'autres... James Andanson a immortalisé de très nombreuses célébrités dans leur intimité, parfois comme paparazzi et souvent en tant que photographe de presse. Une personnalité singulière et une carrière exceptionnelle. Installé dans le Cher pendant de nombreuses années, il n'a jamais connu d'aussi bel hommage que cette exposition James Andanson : la rage en plus à découvrir juqu'au 21 juillet aux Bains Douches de Lignières. "Il y avait une facilité à travailler avec lui, une rapidité. Il avait peur d'être intrusif et il faisait tout pour traiter avec délicatesse les artistes, explique Sylvain Dépée, le directeur des Bains Douches. Il arrivait par l'amitié, la fidélité, le soin qu'il apportait aux artistes à obtenir des choses que les autres n'obtenaient pas". 

Cofondateur de l'agence Sygma

James Andanson débute sa carrière dans les années 60. Repéré par Raymond Depardon, il rejoint l'agence Gamma où il travailla plusieurs années avant de confonder au début des années 70 la célèbre agence Sygma. À la fin des années 90, il rejoint une autre agence de renom, Sipa. Il est l'auteur de milliers de reportages en France et dans le monde. 

Il était notamment connu pour ses portraits de personnalités du monde politique et du spectacle. James Andanson a connu une fin tragique. Le 4 mai 2000, il est retrouvé mort dans sa voiture incendiée à Nant, sur le plateau du Larzac. Les enquêteurs ont conclu à un suicide. 

Éleveur de Charolaises

James Andanson avait de nombreuses cordes à son arc, dont celle d'éleveur bovin. Au début des années 80, c'est à Lignières, dans le Cher, qu'il s'installe pour élever des Charolaises. C'est dans cette même commune que se tient cette exposition événement à découvrir jusqu'au 21 juillet. 

Exposition James Andanson : la rage en plus - jusqu'au 21 juillet 2022 - Les Bains Douches, place Anne Sylvestre 18160 Lignières - ouvert du lundi au vendredi de 9h30 à 12h et de 14h à 18h

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.