Feuilleton : les visages du village, "Portraits de Rue" de Denis Rochard

Photographier des villageois et les afficher sur les murs de leur village, c'est le défi du "Groupe Artistique Alice" avec l'opération "Portraits de Rue". Denis Rochard, le réalisateur-photographe, sillonne les routes de France à bord de son camion-studio pour aller à la rencontre des habitants. Cette semaine, il a fait escale à Chalonnes-sur Loire, le temps de tirer de beaux portraits.

\"Portraits de Rue\" à Chalonnes-sur-Loire, par Denis Rochard .
"Portraits de Rue" à Chalonnes-sur-Loire, par Denis Rochard . (Culturebox / capture d'écran)
Une série réalisée par Anne Guery, Antoine Husser, Vivien Roussel et Elodie Metge

Episode 1 : 
Denis Rochard s'installe avec sa camionnette ambulante à Chalonnes-sur-Loire, un petit village de 6 500 habitants. Il fait d'abord connaissance avec Louis, qui d'ordinaire n'aime pas se faire prendre en photo. Il confesse qu'il ne se trouve pas beau et qu'il aimerait bien ressembler à Marlon Brando. Puis viennent les rencontres avec Martine, une femme au caractère bien trempé et enfin Dany, une femme de tradition.
Episode 2
Les téméraires sont au rendez-vous. Louis et Martine sont fin prêts pour la séance photo. Et en attendant tout le village s'est mobilisé pour l'aventure. On confectionne même une nouvelle déco, toute en tricot.
Episode 3
Place aux derniers ajustements, les décorations sont en cours d'installation. Au même moment, Denis Rochard le photographe a pris possession de la place de la mairie, le temps de mettre en boite de nouveaux visages. 
Episode 4 
Aujourd'hui, le photographe parcourt les rues du village car il est en plein repérage. Denis Rochard est la recherche des murs susceptibles d'accueillir les portraits qu'il a réalisés. Quelques semaines plus tard les affiches ont envahi les rues du village, et certains chalonnais très émus se découvrent en star. Chaque portrait géant agit comme un miroir.
Episode 5
Cette aventure humaine touche à sa fin. Elle a rassemblé les chalonnais autour d'une grande fête mais surtout autour d'une oeuvre commune. Cette nuit, tous les habitants ont pu découvrir ces "Portraits de Rue" à travers une déambulation poétique, empreinte d'émotions.