A Grenoble, des femmes scientifiques participent à une exposition photo pour susciter des vocations chez les jeunes filles

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Véronique Dalmaz-Nicolas - franceinfo
France Télévisions

Vingt portraits de femmes trônent désormais dans un parc du centre-ville de Grenoble. Une exposition à ciel ouvert pour lutter contre le manque d’effectifs féminins dans le domaine scientifique. #IlsOntLaSolution

Ce sont des ambassadrices de la science au féminin. A Grenoble, 21 chercheuses, enseignantes, ingénieures ou techniciennes issues de diverses disciplines scientifiques ont accepté de contribuer à l’exposition La science taille XX elles. Une participation qui s’affiche avec 20 portraits géants installés au Jardin de Ville. Ces photographies signées Vincent Moncorgé sont accompagnées de textes qui relatent le parcours professionnel de chacune de ses femmes. Parmi elles, il y a Maria Eletta Negretti, chercheuse au CNRS à Grenoble. Cette spécialiste en mécanique des fluides étudie les écoulements géophysiques qu’on retrouve dans l’atmosphère ou en milieu côtier. Une profession très masculine où il n’est pas toujours facile de s’imposer. "Mes collègues sont tous supers mais c’est vrai que parfois pour se faire écouter, il faut se faire entendre. On n’est pas toujours prises au sérieux, donc il faut s’imposer" reconnait-elle.  

Encourager les femmes à devenir scientifiques

L’exposition, visible jusqu’au 5 décembre, a pour but de faire savoir que des femmes occupent des postes importants dans les métiers scientifiques, et ce, malgré les difficultés. L’objectif est d’encourager les jeunes filles attirées par les sciences à aller jusqu’au bout de leur projet. "Jusqu’au lycée, elles sont à peu près 50% en bac S. Et lorsqu’on fait des statistiques après la licence, le master ou le doctorat, ça se dilue complètement. On arrive à une proportion entre 15 et 20% de femmes dans le cursus scientifique" se désole Fairouz Malek, chercheuse au CNRS à Grenoble et coordinatrice du comité de pilotage de l'exposition.  

La science taille XX elles, créée par le CNRS et l’association Femmes & Sciences a vu le jour à Toulouse en 2018 avec des clichés de chercheuses de la région. Le concept a été repris à Lyon, en 2019, avec, cette fois-ci, des portraits de scientifiques lyonnaises exposés au Musée des Confluences. La région parisienne a également organisé sa propre version de l’exposition en 2020. Actuellement, une partie de ces photographies est à redécouvrir sur les grilles de l’Hôtel de Ville de Paris, jusqu’au 30 novembre.      

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.