Cet article date de plus de cinq ans.

Visite olfactive au Palais des Beaux-Arts de Lille

Découvrir une œuvre d’art grâce à un parfum, c’est ce que propose le Palais des Beaux-Arts de Lille. Une visite originale sur le thème du printemps et de l’été.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'odeur de l'art au Palais des Beaux-Arts de Lille
 (France 3 / Culturebox)
Reportage : S. Bey / S. Rosenstrauch / B. Deleporte
On dit que "l’argent n’a pas d’odeur" mais apparemment les œuvres d’art, elles, peuvent en avoir. La preuve au Palais des Beaux-Arts de Lille où l’on organise des visites olfactives.
 
Ce dimanche 26 juin, ils sont une vingtaine de personnes  à participer à cette visite peu commune. Le Palais des Beaux-Arts de Lille a choisi de présenter 4 tableaux et une sculpture sur le thème du printemps et de l’été. Rassemblé devant une sculpture de "Narcisse" de l’artiste Ernest-Eugène Hiolle, chacun tient dans sa main une petite languette parfumée. Caroline Caron, parfumeur, explique que l’on peut associer un parfum à une œuvre d’art. Pour représenter Narcisse qui tombe amoureux de son reflet dans l’eau, Caroline Caron a choisi un parfum aux notes aquatiques. "Ici, c’est le thème du printemps, explique-t-elle, donc on a travaillé sur des notes très fleuries, très fraiches".

Une aventure olfactive à renouveler 

La visite se poursuit avec les tableaux. Les visiteurs plongent notamment dans l’univers olfactif de Jean-Baptiste Monnoyer, un peintre lillois du 17e siècle spécialiste de la peinture de fleurs. Les explications historiques d’un guide viennent compléter cette visite.
A la fin de cette expérience rare, les visiteurs quittent le Palais des Beaux-Arts avec le sentiment d’avoir vécu un moment unique. Vu le succès de cette aventure artistique olfactive, d’autres visites de ce genre pourraient être organisées.     

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Peinture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.