Syncopes et extases le FRAC de Franche-Comté explore les vertiges du temps

Ces trois nouvelles expositions du Fonds Régional d'Art Contemporain de Besançon invitent à un voyage à travers le temps. 

Photo du film d\'Ange Leccia projeté à l\'occasion de l\'exposition \"Syncopes, extases. Vertiges du temps\" du FRAC Franche-Comté
Photo du film d'Ange Leccia projeté à l'occasion de l'exposition "Syncopes, extases. Vertiges du temps" du FRAC Franche-Comté (FRAC Franche-Comté)

Le FRAC de Franche-Comté présente, jusqu'au 12 janvier 2020, un nouveau parcours à travers trois expositions qui interrogent notre rapport au temps.

De la tradition horlogère de la région aux œuvres contemporaines qui dialoguent autour de la représentation de la syncope et de l'extase, la déambulation est vertigineuse. 

Syncopes et Extases. Vertiges du Temps

Dans la grande salle du FRAC, des œuvres anciennes (XVIIe et XVIIIe siècle) côtoient des œuvres contemporaines pour un dialogue autour du thème de la syncope, de l'extase, de l'évanouissement, de l'éblouissement, de la perte de conscience. 

Cette exposition collective interroge l’état dans lequel le corps se trouve lorsqu’il perd conscience et s’abandonne tandis que l’esprit s’échappe.

"Pendant longtemps, l'extase ou la syncope était attribuée aux femmes comme si c'était une fragilité, alors qu'on se rend compte que c'est une force, une façon de se mettre en off quand il y a quelque chose de trop violent et de pas supportable", explique Caroline Checcacci, médiatrice culturelle - Frac de Franche-Comté

L'exposition regroupe plus de 30 œuvres d'artistes parmi lesquels William S. Burroughs, Clément Cogitore, Salvador Dalí, Gerhard Richter, une vidéo d'Ange Leccia ou encore ce parterre de paillettes bleu turquoise d'Ann Veronica Janssens. 

Oeuvre de l\'artiste belge Ann Veronica Janssens
Oeuvre de l'artiste belge Ann Veronica Janssens (Nicolas Waltefaugel)

Nino Laisné, L’air des infortunés

Le travail de Nino Laisné se situe au croisement de la photographie, la mise en scène vidéo et la pratique musicale. Suite à sa résidence au FRAC, en 2018, l'artiste a produit L'air des infortunés. Une œuvre complexe qui réunit un mécanisme horloger d'une grande précision et un film qui joue avec la tension, entre fiction et réalité.

Mécanisme horloger créé par l\'artiste Nino Laisné
Mécanisme horloger créé par l'artiste Nino Laisné (Blaise Adilon)

Syncopes, extases. Les vertiges du temps. L'air des infortunés - Expositions au Frac Franche-Comté

Ouverture au public du mercredi au vendredi, de 14h à 18h samedi et dimanche, de 14h à 19h

Tarif plein : 4 €
Tarif réduit : 2 €
Gratuit : tous les dimanches

Cité des arts /
2, passage des arts /
25000 Besançon cedex /
Tél : +33 (0)3 81 87 87 40