"Papiers Perdus" une galerie à ciel ouvert 24 heures sur 24 à Dieppe

Le plasticien et metteur en scène Roland Schön lance un nouveau concept de galerie dans une ruelle de Dieppe. Les "Papiers perdus" invitent peintres, plasticiens et photographes à venir coller des oeuvres éphémères sur les murs de la petite rue à toute heure du jour et de la nuit. Une invitation permanente qui s'applique aussi aux visiteurs.

Photo de Benoît Pierre Série "Walker" collée sur les murs de la galerie "Papiers Perdus"
Photo de Benoît Pierre Série "Walker" collée sur les murs de la galerie "Papiers Perdus" (France 3 - Culturebox)

Le plasticien Benoît Pierre pour la Série "Walker" et Catherine Bernard pous la série " Apesanteur" ont participé au lancement de la première ruelle en création active. 

Voici comment Roland Schön définit sa galerie des "Papiers Perdus" :
Trois règles :
• des oeuvres (dessin, pellicule photo, collage, bombage, etc) sont sur papier et collées avec de la colle à papier peint.
• elles sont signées. Inestimables et donc invendables. 
• elles ne se recouvrent pas.
Pourquoi ? Parce que dans les rues on ne voit plus que du commerce. Et l'art ? où est-il ?
Alors pourquoi pas dans cette rue, oubliée même par le commerce ?
Mais pourquoi papier perdu ? Parce qu'un pas de perdu, dix pieds de retrouvés !
Un perdu perdurable