Quand Toulouse-Lautrec regarde Degas, la nouvelle exposition du musée d'Albi explore les liens étroits entre les deux maîtres

Jusqu'au 4 septembre 2022, quatre vingt oeuvres des deux peintres dialoguent sur les cimaises du musée albigeois.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Exposition "Quand Toulouse-Lautrec regarde Degas" au musée Toulouse-Lautrec d'Albi (France 3  Occitanie)

Pour fêter les 100 ans de la donation des oeuvres de Henri de Toulouse-Lautrec à la ville d'Albi (Tarn), le musée du même nom accueille une belle exposition : Quand Toulouse-Lautrec regarde Edgar Degas.

Ces deux artistes majeurs du XIXe siècle sont réunis pour la première fois à travers quatre vingt peintures prêtées par des grands musées ou provenant de collections de particuliers.

Expo Toulouse Lautrec regarde Degas

L'admiration pour Degas

Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901) découvre Edgar Degas (1834-1917) lors de son apprentissage à Paris dans les années 1880. Les deux hommes ont trente ans d'écart, Degas est déjà un artiste reconnu parmi les impressionnistes.

Lors d'une visite chez des amis musiciens, Toulouse-Lautrec tombe en admiration devant une toile du maître accrochée dans l'appartement de la famille. La peinture de Degas représente Marie Dihau au piano. Le jeune Toulouse-Lautrec décide alors de croquer également la musicienne tout en laissant la trace de son inspiration. "Il fait un hommage à Degas en représentant à l'arrière-plan au-dessus de la partition le portrait de Marie Dihau par Degas",  explique Maud Rauffet, responsable du service des publics du musée.

La pianiste Marie Dihau peinte par Degas (à droite) puis par Toulouse-Lautrec (à gauche) (France 3 Occitanie)

L'art du mouvement

Cette source d'inspiration ne quittera plus Lautrec. Même si les deux artistes ne se fréquentent pas, tous deux composent leurs tableaux en jouant sur le décalage et apportent beaucoup de mouvement. "Par des traits verticaux on a une sensation d'élongation du corps, la volonté de Degas était de saisir le geste, tout comme chez Lautrec qui cherche également à saisir le mouvement et l'instant", détaille Maud Rauffet devant ces deux œuvres exposées.

L'art du geste et du mouvement chez Toulouse-Lautrec et Degas (France 3 Occitanie)


Dans le Montmartre du XIXe siècle, Lautrec et Degas abordent les mêmes thèmes, le spectacle et le tourbillon des fêtes parisiennes mais la nature et les animaux sont aussi une grande source d'inspiration. "On voit beaucoup de chevaux en action, car une fois encore c'est ce qui intéressait les deux artistes, arriver à capter ce mouvement".

L'exposition du musée Toulouse-Lautrec d'Albi est d'autant plus remarquable qu'elle présente pour la première fois en miroir les œuvres de ces deux monstres sacrés de la peinture

"Quand Toulouse-Lautrec regarde Edgar Degas" jusqu'au 4 septembre 2022 au musée Toulouse-Lautrec d'Albi

Ouvert tous les jours sauf le lundi de 10h00 -12h30  / 14h00 - 18h00 Tarif :  6 € 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Peinture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.