Premier hommage au peintre Daniel Sarrabat

Le monastère royal de Brou à Bourg-en-Bresse propose une rétrospective dédiée au peintre Daniel Sarrabat, du 14 octobre 2011 au 29 janvier 2012. Peu connu, il est pourtant l'un des plus grands peintres d'histoire de Lyon et de sa région, pendant la première moitié du XVIIIème siècle.

La Grande Panne d'Electricité, Daniel Sarrabat, 1702
La Grande Panne d'Electricité, Daniel Sarrabat, 1702 (DR)

Il s'agit de la toute première rétrospective dédiée au peintre Daniel Sarrabat. Pour l'occasion, une cinquantaine d'oeuvres de l'artiste ont été regroupées, certaines issues de collections privées, d'autres du clergé. Cette méconnaissance de Sarrabat, puis cette éclatante exposition est un peu à l'image de la vie de l'homme, entre ombre et lumière. Il commença son apprentissage de la peinture à Paris, où on refusa de lui reconnaître un quelconque talent. Il fréquenta l'Académie de Rome, et obtint son premier prix. A Lyon, il fut finalement reconnu pour son talent dans l'illustration historique et dans celle de la vie cléricale.