Pierre Soulages par Nikos Aliagas, une exposition photo en noir et blanc consacrée au maître de l'outrenoir

L'animateur télé a pu photographier le peintre aveyronnais lors de sa venue au Louvre en 2019, puis à Sète dans son atelier. Une série de clichés en noir et blanc à découvrir au nouveau centre photographique Pierre Soulages de Marcillac, dans l'Aveyron, jusqu'au 31 décembre 2022. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Exposition "Soulages par Nikos Aliagas" au Centre d'art photographique Pierre Soulages de Marcillac (Aveyron) jusqu'au 31 décembre 2022 (France 3 Occitanie)

Le tout nouveau centre d'art photographique Pierre Soulages de Marcillac (Aveyron) a inauguré ce samedi 11 juin 2022 sa première exposition. Elle rassemble des clichés dédiés à l'univers de Pierre Soulages pris par Nikos Aliagas. "J'ai essayé de trouver ma place dans son univers", dit humblement le journaliste à propos du maître de l'outrenoir. 

Expo photos Nikos Aliagas / Pierre Soulages

L'artiste artisan dans l'œil de Nikos Aliagas

Un visage sculptural, des pots de peintures, des pinceaux, l'antre de Pierre Soulages se dévoile sous l'oeil de Nikos Aliagas. Durant deux ans, le journaliste a pu photographier le peintre aveyronnais à deux reprises. D’abord au Louvre, en 2019 puis à Sète dans son atelier. "À Paris, je n'avais que quelques instants et pendant cette petite demi-heure il a fallu raconter une histoire avec l'artiste mais aussi avec l'univers de l'artiste", se souvient-il.

Impressionné par le géant du noir, il capte chaque moment avec précision, pénètre avec son objectif le génie créatif de Soulages et s'imprègne de l'ambiance de l'atelier. "C'est super bien classé, il sait à quel moment il peut utiliser tel vernis, telle peinture, telle matière", détaille-il encore. 

Le chemin entre l'artiste et l'artisan se confond même quand on devient un mythe

Nikos Aliagas

Journaliste et photographe

Les mains de Soulages

Parmi ces grands formats en noir et blanc accrochés à Marcillac, Nikos Aliagas présente des portraits de Pierre Soulages, âgé aujourd'hui de 102 ans, mais également des vues de ses œuvres et des clichés de ses mains. Lors de sa rencontre à l'atelier, il reste quelques secondes en arrêt devant les mains de l'artiste, fasciné par ce qu'elles portent d'histoires. "Il avait compris que je cherchais quelque chose dans ses mains, on voit bien dans ses ongles le noir presque indélébile incrusté dans sa chair, dans son être dans sa quête", explique Nikos Aliagas. 

Les mains de Pierre Soulages photographiées par Nikos Aliagas (France 3 Occitanie)

Niché dans une vieille bâtisse du XVe siècle, le centre photographique Pierre Soulages a été créé par Vincent Cunillère, l’un des photographes attitrés du peintre. Le nouveau centre d’art de Marcillac accueille également une exposition temporaire consacrée à Fernand Léger, réalisée en écho à l’exposition temporaire du musée Soulages de Rodez.

Affiche de l'expositpion "Soulages par Nikos Aliagas" au centre d'art photographique de Marcillac (Aveyron) (Centre d'art photographique Pierre Soulages)

"Soulages par Nikos Aliagas" au centre photographique Pierre Soulages de Marcillac (Aveyron) jusqu'au 31 décembre 2022. Entrée 5 €

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Peinture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.