"Picasso au musée Soulages" en juin : plongée dans l'intimité du maître

Le musée Soulages accueille, du 11 juin au 25 septembre 2016, une exposition consacrée à Pablo Picasso. Un ensemble d’œuvres datées de 1908 à 1964 restées dans les ateliers de l’artiste après sa mort. Dans tous les formats, l’exposition nous fait découvrir sous un autre angle les travaux du peintre espagnol.

Exposition Picasso au musée Soulages jusqu\'au 25 septembre 2016 
Exposition Picasso au musée Soulages jusqu'au 25 septembre 2016  (France3/Culturebox)

Même si Picasso est l’un des plus célèbres peintres du 20e siècle, il reste un personnage plein de surprises. Découvrir le créateur de "Guernica" sous toutes ses facettes, c'est ce que propose l'exposition du musée Soulages : une exploration des oeuvres permettant aux spectateurs de s'introduire dans le quotidien et l'intimité de l'artiste. 

 

Reportage : L. Tazelmati / F. Roulies / F. Pourre


"Les échanges sont intéressants car ils permettent de mêler les publics mais aussi les liens qui existent entre les différents artistes", explique Benoît Decron, conservateur du musée Soulages. En effet, l’exposition a bénéficié de prêts précieux de collectionneurs privés et du Musée National Picasso-Paris.

Le parcours s’effectue au sein de sept salles qui traitent chacune d'un thème cher à l'artiste : le cubisme, les natures mortes, ses ateliers, l’expérience d’Antibes, les nus et rondeurs, les portraits de Dora Maar ainsi que les photographies. David Douglas Duncan et Michel Sima ont eu le privilège de pouvoir capturer au travers de leur objectif, les moments familiaux et créatifs de l’artiste. Le grand public peut découvrir ces clichés au sein de l'exposition. 
 

Mes toiles, finies ou non, sont comme les pages de mon journal, et en tant que telles, elles sont valables. L’avenir choisira les pages qu’il préfère.Pablo Picasso


Préférant peindre des nus, des portraits et des natures mortes plutôt que des paysages ou des histoires mythologiques, Pablo Picasso s’est imposé comme la figure du cubisme aimant mixer la notion de familiarité et de proximité sur ses toiles.
 

Pablo PICASSO, Portrait de Dora Maar, 1937
Pablo PICASSO, Portrait de Dora Maar, 1937 (Succession Picasso 2016 / Service Presse / Musée Soulages)
Pablo PICASSO, Nature morte à la pastèque, 1946
Pablo PICASSO, Nature morte à la pastèque, 1946 (imagesArt, Claude Germain. Succession Picasso 2016 / Service Presse / Musée Soulages)


Une invitation à s’immiscer dans sa vie

"Cette exposition est une manière de voir Picasso au milieu des siens : sa famille, ses femmes, ses enfants et ses petits-enfants mais aussi au travail dans ses ateliers. On a fait affaire avec les héritiers de photographes qui nous ont permis d’obtenir des photos présentant Picasso en situation de création des tableaux exposés", ajoute Benoît Decron.